in

 Cameroun : La revue de presse de ce vendredi 3 juillet 2020

Le 3 juillet 2020

Chers abonnés de la revue de presse bonjour ! Ce matin, le peu de quotidiens arrivés à notre rédaction traite du Covid-19, de la succession de Paul Biya à la tête de l’État…


Le 3 juillet 2020
Quelque Unes en kiosque ce matin (c) Droits réservés

Le 2 juillet 2020, le chef de l’État a reçu en audience, le ministre d’État congolais, chargé de l’économie, de l’Industrie et du Portefeuille public, Gilbert Ondongo, envoyé spécial du président Dénis Sassou Nguesso. Cameroon Tribune donne ce matin, le contenu de ces échanges. Le journal à capitaux publics renseigne que les deux hommes se sont entretenus sur les impact économiques du Covid-19 en zone Cemac.

Parlant des impacts économiques de la crise sanitaire actuelle, l’Économie évoque la difficile équation de la transformation de la tomate au Cameroun. Alors que les frontières du pays sont fermées depuis plusieurs mois, le fruit inonde les marchés. Notre confrère informe que l’usine de transformation de tomate, la seule dans le pays qui se trouvait dans le département du Noun, région de l’Ouest a fermé ses portes depuis quelques années.

Le journal Émergence paru en kiosque ce matin s’intéresse à la succession de Paul Biya et questionne dans ce sens, ce que cache le mouvement 10 millions de Nordistes, lancé par le directeur de publication L’œil du Sahel, Guibaï Gatama. Pour tenter d’apporter une explication à cette démarche dont les initiateurs disent communautaire, dix experts s’affrontent dans les colonnes du journal de Magnus Biaga.

Mutations en kiosque ce vendredi 3 juillet 2020 renseigne qu’une mission parlementaire hexagonale ayant séjourné au Cameroun a rendu sa copie mercredi dernier à Paris. Dans ce que notre confrère appelle « les confessions françaises », il est question dans ce document de la situation dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, de la succession de Paul Biya…

Le promoteur du groupe de presse L’Anecdote, Jean-Pierre Amougou Belinga occupe la grande Une d’Essingan. Notre confrère reprend les propos de l’homme d’affaires tenus au terme de sa visite dans le chantier de construction du nouveau siège du Groupe L’Anecdote à Warda à Yaoundé. Le chef traditionnel du canton Mvong-Belinga, est selon le journal, lui-même citant le patron de presse, la cible de certains proches collaborateurs du chef de l’État issus de sa communauté.

« Le RDPC est le refuge des ennemis du développement ». C’est le point de vue de Marie-Thérèse Manga, intellectuelle camerounaise, écrivaine et évangéliste. Dans une interview à Le Messager, la fondatrice du centre eurafricain d’accueil d’hommes d’affaires passe en revue la gouvernance sous le régime Biya.

Chers abonnés c’est sur cette information que nous mettons un point à la revue de presse de ce matin. Lebledparle.com vous remercie de votre fidélité. Bon week-end et à lundi s’il plait à Dieu.

 

{module Revue de presse sponsor}

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Obamla

    Cameroun : Winnie Savannah relève comment Ernest Obama collaborait avec la BAS

    Nissaco

    Olivier Bibou Nissack sur RFI : « Sur la question du gré à gré, nous avons pris acte de ce qu’il y avait eu un recul du régime »