in

Cameroun : L’Hôpital central de Yaoundé au cœur d’un scandale de vol de bébé

Vol bebe

Partie de sa maison pour donner naissance, à deux nouveau-nés selon l’échographie, la pauvre maman ne se retrouve qu’avec un seul.

Vol bebe
Capture d’écran (c) Droits réservés

L’épouse du pasteur Betsem est sans nouvelle de l’un de ses nouveau-nés. Pour cause, ce dernier a miraculeusement disparu de l’Hôpital central de Yaoundé où sa génitrice lui a donné la vie.

En effet, le film débute le 2 octobre 2020 ; date à laquelle les jumeaux de Simone Betsem sont sortis par césarienne.

Mais après l’accouchement, il se révèle qu’un seul enfant lui a été remis au grand étonnement de la famille : « C’est dans l’après-midi que je suis entrée dans le bloc opératoire. On a demandé à tous les membres de ma famille qui étaient présents de s’en aller. Ils voulaient rester au couloir, on leur a dit ‘‘on ne veut voir personne », raconte la maman des jumeaux dans un reportage diffusé par d’Equinoxe Télévision le 13 octobre 2020.

Pour approfondir :   Le musicien Ahidjo Mamadou n’est pas mort !

Soupçon

Chose curieuse, : « Avant qu’on ne commence l’opération, le médecin m’a demandé ‘‘madame, est-ce que vous aimez partager avec les autres ce que vous avez ?’’ […] Ils m’ont demandé de ne pas les regarder. A un moment, j’ai constaté la disparition de la Major du bloc. Elle est réapparue lorsqu’on refermait mon ventre », poursuit l’infortunée.

Méprise de l’échographie ?

C’est après le geste posé par le personnel qu’elle apprend plutôt qu’elle portait en son sein, un seul enfant : « Ils m’ont dit ‘‘madame, vraiment l’échographie vous a trompée. Vous avez un seul bébé. Ils sont allés appeler mon mari pour venir confirmer la présence d’un seul bébé », a-t-elle ajouté.

Pour approfondir :   Crise anglophone : Les Evêques du Cameroun prônent « le dialogue et la concertation »

Pourtant, « C’est à l’Hôpital Central qu’on a déterminé le sexe des enfants. Ils m’ont dit qu’il s’agit de deux enfants », se rappelle dame Betsem qui réside à Akonolinga dans le Centre Cameroun.

Lebledprle.com a également appris que le 7 octobre 2020, les plaignants ont déposé une plainte à la gendarmerie. Pour sa part, le directeur de l’hôpital le Pr Joseph Fouda est pour le moment réservé sur ce scandale qui a cette fois-ci rendu visite à la structure sanitaire dont il a la charge.

Affaire à suivre !


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Kamto Maurice justicier

Cameroun : Tiriane Noah réclame la levée de la séquestration du domicile de Maurice Kamto

Albert Ze vaccination

Chronique : Les origines des refus de la vaccination au Cameroun