in

Camair-Co loue un avion de 37 places en Guinée équatoriale pour densifier son réseau domestique

Camaicol

Le nouvel avion a été pris en location avec équipage, à la société équato-guinéenne Cronos Airlines.

Camaicol
Camair-Co (c) Droits réservés

Le nouvel oiseau technologique immatriculé TJ-AKK a été loué à la équato-guinéenne Cronos Airlines avec équipages. Avec une capacité de 37 places, l’avion Embraer vient seconder le Boeing 737-300, lui aussi loué depuis la reprise des vols à l’unique compagnie aérienne du pays, chez le transporteur ukrainien Jonika.

 Nul doute que le nouvel avion va répondre aux besoins que pose le flux avec l’ouverture de la desserte de Bafoussam, prévue ce 17 mars 2021.

Il est ainsi prévu que les vols aient lieu trois par semaine à savoir : mercredi, vendredi et le dimanche ; ce qui porte à six capitales régionales sur 10, le nombre de destinations actuellement exploitées par l’entreprise publique.

Pour rappel, après plus de sept mois sans activités, la Camair-co avait rouvert ses portes le 18 octobre 2021. La compagnie nationale avait été affectée par la pandémie du coronavirus qui a imposé d’énormes difficultés financières. 

Camair-Co compte doit se remettre à la page surtout avec le remaniement de l’équipe managériale survenu le jeudi 7 janvier 2021. Elle est actuellement dirigée par Jean Christophe Ela Nguema.

Pour approfondir :   Paul Tassong offre du matériel aux agriculteurs du Lebialem dans le Sud-Ouest

Au terme d’un conseil d’Administration extraordinaire présidé par le ministre des Transports Jean Ernest Massena Ngallè Bibèhè, ce colonel de l’Armée de l’air en service à l’Etat-major particulier de la présidence de la République remplaçait à ce poste Njipendi Kouotou.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

billets.jpg

Zone CEAMAC : Bientôt la mise en circulation d’une nouvelle gamme de billets de banque et pièces de monnaie ?

Nathale koah confe

Le recteur de l’Ucac suspend une conférence de Nathalie Koah au sein de son établissement