in

Cabral Libii : « Sa Majesté Mbombo Njoya est resté un monarque debout»

Ibrahim Mbombo Njoya

Le président national du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (PCRN) a réagi le mardi 28 septembre 2021 au sujet du décès du Sultan, Roi des Bamoun, sa Majesté Ibrahim Mbombo Njoya décédé le lundi 27 septembre 2021 à Paris en France, des suites d’une longue maladie. Il avait 84 ans et avait passé 29 ans au trône du sultanat de Bamoun.

Ibrahim Mbombo Njoya
Feu SM Ibrahim Mbombo Njoya – DR

Il était militant et cadre du RDPC. Le chef traditionnel était membre du bureau politique du parti de la flamme, président régional de la délégation permanente du parti au pouvoir à l’ouest et Sénateur nommé par le Chef de l’Etat. Mais, il avait une liberté de pensée et de parole. « Sa parole était rare, mais cinglante,  ses sorties étaient furtives, mais majestueuses. Le sultan était grand par la taille, le charisme et la générosité. Tout en faisant le choix loyal d’alignement idéologique à l’ordre gouvernant, ce qui n’allait pas sans remarquables incidents durant son magistère, Sa Majesté MBOMBO NJOYA est resté un monarque debout », écrit Cabral Libii.

« Il s’en va sans doute avec deux points sombres dans son cœur : La crise anglophone qui n’a pas été résolue malgré ses courageuses propositions, et l’alternance politique et générationnelle qui n’a pas vu le jour de son vivant  malgré ses subtiles et inoubliables suggestions », souligne le député de la nation.

{source}<iframe src=”https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fpermalink.php%3Fstory_fbid%3D393380965760791%26id%3D100052666725486&show_text=true&width=500″ width=”500″ height=”737″ style=”border:none;overflow:hidden” scrolling=”no” frameborder=”0″ allowfullscreen=”true” allow=”autoplay; clipboard-write; encrypted-media; picture-in-picture; web-share”></iframe>{/source}

Selon la coutume locale, rien ne doit être fait avant ce moment. L’annonce coutumière du décès est prévue comme l’entame d’une succession de rites, danses et activités cultuelles pour rendre hommage au défunt sultan qui aura régné de 1992 à 2021. Sénateur en exercice, SM Ibrahim Mbombo Njoya a entamé la supervision, du processus de renouvellement des organes du RDPC en qualité de président de la commission régionale. Ces dernières sorties publiques ont permis d’observer un homme toujours engagé dans sa tâche, engagé derrière sa patrie. Il quitte la terre des hommes après une carrière bien remplie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMN SM

Maurice Kamto : « Ibrahim Mbombo Njoya était un grand patriote »

Okola

Une voiture perd le contrôle et se retrouve dans une maison en chantier à Okola