in

Cabral Libii : « A bien y regarder, ce n’est plus Paul Biya qui fait obstacle à la transition générationnelle… »

Hon Cabral L scaled

Le député du Parti camerounais pour la Réconciliation nationale(PCRN) l’a affirmé ce 26 février 2021 sur son compte twitter.

Hon Cabral L
Cabral Libii (c) Droits réservés

« A bien y regarder, ce n’est plus Paul Biya qui fait obstacle à la transition générationnelle, il n’en n’a plus la force. Ce sont ses quasi-congénères de l’opposition et leurs “jeunes” soutiens. Eux ils sont plus dangereux parce qu’ils autorisent le régime à tout se permettre… », a écrit Cabral Libii.

Les propos du candidat sorti 3ème à la présidentielle du 7 octobre 2018 s’inscrit dans le même sillage que le discours du chef de l’Etat à la Jeunesse le 10 février dernier : « Notre pays vient de parachever la mise en place de ses institutions démocratiques telles que prévues par la Constitution. De nombreux jeunes ont intégré les diverses instances parlementaires, municipales et régionales. C’est de cette manière que se prépare la transition générationnelle dans la gestion des affaires publiques. La propagande politicienne est donc terminée. C’est le temps maintenant de se remettre résolument au travail. Les collectivités territoriales décentralisées constituent une pépinière d’opportunités que je vous invite à saisir. Le Gouvernement, pour sa part, va poursuivre ses efforts de développement de l’ensemble du pays. La participation effective des jeunes à la vie socioéconomique de la Nation restera au cœur de son action. Pour cela, il veillera à les impliquer davantage dans la prise des décisions les concernant », estimait le père de la Nation dans son adresse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Julior

Cameroun : Les réformes fortes envisagées par le ministère des Forêts et de la Faune

Meigang

Lutte contre le coronavirus : Le sous-préfet de Meiganga met en garde les récalcitrants au respect des mesures barrières