in

Bomo Ntimbane : « L’annonce de participation du MRC à la future élection présidentielle est une grave erreur de communication »

Me Christian Bomo Ntimbane

L’annonce de participation du MRC à la prochaine élection présidentielle et aux autres échéances électorales continue d’alimenter les réactions au sein de l’opinion publique. Me Christian Bomo Ntimbane n’est pas resté insensible face à cette annonce et pense que c’est une erreur grave en matière de communication.

Ci-dessous, la réaction de Me Christian Bomo Ntimbane

LE MRC ET SON LEADER DÉSORMAIS À LA MERCI DU RDPC ET DE PAUL BIYA.

En décidant de participer à l’élection présidentielle de 2025, sans avoir obtenu la modification du code électoral, il se dégage deux constances :

1- Le MRC et son leader ont renoncé à la lutte pour l’obtention d’un code électoral consensuel avant toute élection.

2- N’ayant pas d’élus,  condition sine qua non de participation à l’élection présidentielle, le MRC et son leader vont négocier une alliance avec un parti politique ayant un ou des élus. Ou alors, obtenir les 300 signatures.

Dans ces deux cas de figure, la candidature du leader du MRC dépendra désormais de la volonté du régime de Yaoundé. Les 300 signataires des candidatures indépendantes étant pour la plupart des élus du RDPC.

En d’autre termes le MRC et son candidat à la présidentielle seront bien obligés de négocier avec Paul Biya et le Rdpc afin d’obtenir leur faveur.

Car il  suffit au RDPC  de faire adopter une petite modification du code électoral pour empêcher des candidatures de parachutage avant l’élection présidentielle.

Par exemple :

” Pour être présenté à l’élection présidentielle sous la bannière d’un parti politique éligible, il faut avoir été membre de ce parti depuis au moins 03 ans, à compter de  la date de convocation du corps électoral.»

Il va sans dire que l’annonce de sa participation à la future élection présidentielle faite ce week-end à Nkongsamba par Maurice Kamto a été une grave erreur de communication.

Christian Ntimbane Bomo

Société civile des RECONCILIATEURS.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Armand Noutack

Présidentielle de 2025: Armand Noutack marque son désaccord avec l’annonce de Maurice Kamto

I belong to Jesus

François Aurelien Nguendia : « En Afrique, avant tout évènement important, les initiés se réunissent »