in

Auréole Tchoumi : « Franck Biya montre le visage de quelqu’un qui est prêt à prendre les rênes du pays »

Emmanuel Franck Biya

Auréole Tchoumi, chroniqueur de la radio ABK à Douala analyse les activités menées par le Mouvement de soutien à la candidature du fils du chef de l’État à la présidentielle de 2025. Pour lui, l’attitude du fils de l’actuel chef de l’État donne les garantis d’un esprit préparer à « prendre les rênes du pays ».

Emmanuel Franck Biya
Franck Biya (c) Droits réservés

En effet, Auréole Tchoumi dans sa sortie sur les ondes de ABK soutien qu’aucune disposition légale ne s’oppose à une éventuelle candidature de Franck Biya à une élection présidentielle. « Franck BIYA depuis longtemps nous a toujours présenté le visage d’un garçon qui respecte les valeurs de la famille, l’ordre établi, l’image d’un responsable, de quelqu’un qui est prêt à prendre les rênes du pays. Ne soyons donc pas surpris, car aucune loi ne l’interdit de présenter sa candidature », recadre-t-il.

D’après le journaliste, au regard du déploiement des Franckistes sur le terrain, « on va arriver à un RDPC bis ». Encore qu’on « ne voit pas le mouvement Franckiste se prononcer sur la CAN, la population carcérale ou encore la vie chère … ils sont en train de se préparer à faire ce que Mr BIYA a fait pendant longtemps », fait-il observer.

« Franck BIYA n’a jamais pris position mais chez nous les bantous on dit : « qui ne dit rien consent ». Il est associé à ce mouvement de Franckiste. On a 5 factions qui se revendiquent de ce mouvement : l’une d’elles est certainement derrière l’organisation de la première assemblée générale du regroupement Franckiste », a déclaré pour conclure, Auréole Tchoumi sur ABK Radio le 15 décembre 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Americar

Un Camerounais d’origine va purger 80 ans d’emprisonnement aux Etats-Unis d’Amérique

Buea : De nombreux blessés des suites d’un accident de la circulation