in

Un Camerounais d’origine va purger 80 ans d’emprisonnement aux Etats-Unis d’Amérique

Americar

Des sources médiatiques, le Camerounais qui a acquis la nationalité américaine a été extradé pour répondre de ses actes. Ebong Aloysius Tilong encourt une peine de 80 ans d’emprisonnement ferme pour « fraude à la santé, blanchiment d’argent et fraude fiscale ».

Americar
 Ebong Aloysius Tilong (c) Droite réservés

Ebong Aloysius Tilong encourt une peine de 80 ans d’emprisonnement ferme pour « fraude à la santé, blanchiment d’argent et fraude fiscale ». Ce dernier et son épouse Marie Neba auraient échappé au paiement d’impôts aux États-Unis d’une valeur de 13 millions de dollars en 2018.

Les deux tourtereaux ont quitté les Etats-Unis d’Amérique et ont retourné au Cameroun en 2018, fuyant une peine de 80 ans de prison qui leur a été infligée cette année-là. Le couple qui avait créé une agence de soignants au Texas est accusé de plusieurs activités financières frauduleuses par l’intermédiaire de l’agence.

Il a ensuite été découvert au Cameroun par le FBI, qui en a informé les autorités camerounaises. Par la suite, « La police nationale du Cameroun a arrêté Tilong en janvier 2019. En septembre 2021, le président de la République du Cameroun, Paul Biya, a signé un décret ordonnant son renvoi aux Etats-Unis. Le 10 décembre 2021, des marshals américains l’ont escorté du Cameroun vers les USA », relate le site Internet du département américain de la Justice.Ebong Aloysius a depuis lors, plaidé coupable d’évasion fiscale et de blanchiment d’argent. Il sera emprisonné en Amérique et purgera sa première peine de 80 ans de prison.

Sur ces entrefaites, le US Department of Justice, l’institution qui fait office de ministère de la Justice aux Etats-Unis, a remercié les autorités camerounaises pour leur coopération dans la traque qui a finalement permis d’extrader Ebong Aloysius Tilong : « « Les Etats-Unis sont reconnaissants au gouvernement du Cameroun pour sa coopération et son soutien à cette demande d’extradition », peut-on lire dans le communiqué du département américain de la Justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

00510723 4962cbbf93c18219ea08ada6d733f9

Burkina Faso : Un nouveau gouvernement de 25 ministres

Emmanuel Franck Biya

Auréole Tchoumi : « Franck Biya montre le visage de quelqu’un qui est prêt à prendre les rênes du pays »