in

Assassinat de Martinez Zogo : Les chefs Sawa souhaitent « que les coupables de cet acte innommable soient arrêtés, jugés et condamnés à la dimension de leur crime »

C’est là la volonté des Chefs Traditionnels des Villages Sawa du Wouri. Dans un communiqué rendu public hier, ils disent se désolidariser de tout enfant de leur terroir dont la responsabilité serait avérée dans de pareils crimes ou des détournements de fonds publics.

Martinez Zogo forerver

Ils appellent d’ailleurs toutes les communautés camerounaises à faire pareil, en refusant de couvrir leurs enfants qui seraient impliqués. Les chefs traditionnels du Wouri cependant, invitent les populations à éviter ce qu’ils appellent la suspicion généralisée et à laisser la justice faire son travail sans porter atteinte à la présomption d’innocence.

Ils ont appris l’assassinat du journaliste Martinez Zogo courant janvier dernier. « L’association des chefs traditionnels du Wouri présente ses sincères et profondes condoléances à la famille si durement éprouvée, de même qu’à tout le peuple camerounais fortement ému par ces crimes crapuleux. Les chefs traditionnels du Wouri expriment leur soutien total à l’enquête instruite par le chef de l’Etat et partagent la volonté de la grande majorité des Camerounais de voir les coupables de cet acte innommable arrêtés, jugés et condamnés à la dimension de leur crime », déclarent les chefs coutumiers.

Pour approfondir :   Stigmatisation des Bamilékés : Benjamin Zebaze attaque finalement en justice Jean de Dieu Momo et Charles Ndongo

pas de solidarité envers les responsables

Les Chefs Traditionnels des Villages Sawa du Wouri se désolidarisent par avance de tout enfant du terroir dont là responsabilité serait avérée dans les distractions de fonds des chantiers de la CAN, des budgets relatif à la riposte contre le Covid-19 et tous autres détournements de fonds, dont un usage judicieux et approprié aurait amélioré le cadre et les conditions de vie des Camerounais à Douala.

Les Chefs Traditionnels des Villages Sawa du Wouri invitent toutes les communautés Camerounaises à ne pas couvrir leurs enfants qui seraient impliqués dans de tels actes et à désormais faire front et bloc face à cette agression de la fortune publique.

Pour approfondir :   Christophe Bobiokono : « Malicka Bayemi ne poursuivra pas Martin Camus Mimb et Wilfried Eteki pour viol ou abus sur mineur »

Enfin, l’Association des Chefs Traditionnels des Villages Sawa du Wouri invite le gouvernement à prendre toules initiatives utiles et pertinente pour ramener un climat social; économique et sécuritaire apaisé», lit-on dans le communiqué publié le 13 février 2023 à Douala par Sa Majesté Essombe, le Président de l’Association des  Chefs Traditionnels des Villages Sawa du Wouri.

Chef Sawa Zogo

Chef Sawa Zogo s


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Belinga MANI

Affaire Martinez Zogo : Trois cadres du groupe l’Anecdote libres des geôles du Sed

Le directeur général adjoint de Vision 4, Bruno Bidjang a posé hier avec son patron Jean Pierre Amougou Belinga par ailleurs président du groupe de médias l'anecdote.

Un journaliste explique pourquoi le Tribunal militaire a renvoyé Amougou Belinga au SED