in ,

« Amougou Belinga ne représente rien dans l’affaire Martinez Zogo » : Les nouvelles révélations de Boris Bertolt

Inculpé pour complicité de torture par aide dans l’assassinat scabreux de ce journaliste, le PDG du groupe l’Anecdote serait en réalité au milieu d’une bataille politique, à en croire Boris Bertolt.

la fin pouramougou bessun qui se

D’après le lanceur d’alerte particulièrement prolixe au sujet l’affaire Martinez Zogo, une bataille pour le contrôle total de l’état est en cours au sommet de l’Etat du Cameroun.

Présenté comme le suspect numéro 1 dans l’affaire Martinez Zogo, Jean-Pierre Amougou Belinga médite son sort depuis plusieurs semaines derrière les geôles de la prison centrale de Kondengui. Dans une publication sur Facebook, le lanceur d’alerte Boris Bertolt contre toute attente, est pour la libération de JPAB. « Derrière l’affaire Martinez Zogo, se joue en réalité, une bataille pour le contrôle total de l’état. Ceux qui disent qu’ils attendent 2025 là, ce sera fini. Ne dites pas que vous ne saviez rien. Amougou Belinga ne représente rien dans l’affaire Martinez Zogo. Qui est Amougou Belinga devant le patron des renseignements Maxime Eko Eko ? Vous croyez qu’aux États-unis on arrête le patron de la CIA et le patron de Général Motors et vous êtes là à chantonner sur Général Motors. Qui va parler de lui aux États-Unis ? Personne. Tout le monde sera focus sur le patron de CIA parce qu’on sait que c’est là-bas le pouvoir. », écrit-il dans une tribune libre ce 08 avril 2023 sur Facebook.

 « Vous remarquerez que depuis le début, ils vous amènent tous chez Amougou Belinga. Pourtant la vraie cible c’est le patron des renseignements. Et ils savent que j’ai compris ce qui se passe. Je vous le dis en vérité, l’arrestation du patron des renseignements est un signe clair qu’ils sont entrés dans la dernière phase de l’opération. Il faut stopper ces gens. Car en 2025 nous devons aller aux élections pour choisir un autre président que Biya», ajoute l’ancien pensionnaire de Mutations.

Une libération conditionnelle du PDG de Vision 4 ?

Le prochain procès de Jean Pierre Amougou Belinga est programmé le 13 avril prochain. Ses avocats, espèrent obtenir sa libération conditionnelle précédemment refusée par la Cour d’appel comme l’a indiqué Lebledparle.com dans un précédent article.

Pour approfondir :   Adoum Gargoum ministre délégué, chargé de la Coopération avec le Monde islamique est mort

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Onana

André Onana concentre les critiques après avoir encaissé un but incroyable

Aboub

Inarrêtable, Aboubakar s’offre un magnifique doublé avec Besiktas (Vidéo)