in

La réponse virulente de Vanister Enama à Boris Bertolt : « Laisse le kongossa aux plus jeunes, ce n’est plus de ton âge »

Le lanceur d’alerte avait préalablement critiqué une sortie du chanteur dans laquelle il aurait affirmé qu’« Eto’o » est le premier mot qu’il a appris à l’école.

Enama Berto
Vanister Enama et Boris Bertolt (c) Droits réservés

Vanister Enama et Boris Bertolt se sont rendus coup sur coup sur la toile, après le passage de l’artiste sur les antennes de Sun TV. C’est le lanceur d’alerte qui a lancé les hostilités en accusant le chanteur et parolier de vouloir s’attirer les bonnes grâces de Samuel Eto’o en évoquant une histoire incohérente.

« L’artiste Vanister dit que le premier mot qu’il a appris dans sa vie c’est Eto’o. Donc ce n’est pas : papa, mama, mange que tous les enfants disent en premier. On peut mentir comme ça !  Dieu les églisiens vont nous tuer avec la roublardise », a-t-il écrit le 28 avril sur sa page Facebook. La réponse de de celui qui se fait également appelé Man Akonolinga, ne s’est pas fait attendre.

Pour approfondir :   Emile Fidieck, directeur de publication du journal EcoMatin testé positif au Covid-19

« Malformation et désinformation »

« Grand frère, j’ai sorti un album de 35 titres il y a trois semaines. STP, tu pourras la poster après cette publication de récupération, malformation et désinformation de l’information ? Je te le demande humblement, grand frère. Bon je profite de ce post pour déposer le lien de mon album en commentaire. PS : il faut aller écouter l’album et laisser le kongossa aux plus jeunes, ce n’est plus de ton âge. Très respectueusement. Vanister Enama », a répliqué Vanister en commentaire.

Pour approfondir :   Cameroun : Un journaliste de la CRTV appelle à la démission de Jean de Dieu Momo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Biere Camer

Une augmentation du prix de la bière envisagée à partir du 6 mais par plusieurs grands distributeurs

boris bertolt 2020

Quand Canal 2 international avait refusé de recruter Boris Bertolt !