in

Alphonse Tchami : « Je me souviens que Diego Maradona m’appelait « El negro »»

Marado Tchami Boca

L’ancien international camerounais s’est souvenu du petit surnom à lui attribué par Diego Maradona lorsqu’ils évoluaient ensemble à Boca Juniors en 1995 et 1997.  


Marado Tchami Boca
Alphonse Tchami (c) Droits réservés

Invité sur le plateau d’Equinoxe il y a quelques semaines pour parler de la légende argentine décédée le 25 novembre 2020 à l’âge de 60 ans, l’ancien Team manager des Lions indomptables a révélé que le défunt l’appelait généralement El negro (le noir, en espagnol). Un qualificatif qui ne le gênait guère. Plus loin, il affirme qu’en Argentine, appeler les gens par la particularité est une tradition. « Si tu es gros dans la rue on t’appelle le gros », explique-t-il.

Pour approfondir :   CHAN 2021 : Christian Bassogog ne croit pas aux chances de la sélection A’ du Cameroun

L’affaire Webo

Les propos de Tchami ne sont pas sans rappeler l’incident qui s’est produit mercredi au cours du match PSG-Basaksehir en Ligue des champions. En effet, Pierre Achille Webo a été victime de propos racistes de la part du 4e arbitre. Ce dernier l’a désigné par sa couleur de peau. S’en est suivi de vives discussions entre les arbitres, le staff du club turc et plusieurs joueurs. A l’unanimité, les deux formations vont décider de quitter le stade et le match sera annulé puis reporté au lendemain.

Tout comme Webo, le monde du football et plusieurs personnalités politiques ont condamné les paroles du 4e arbitre du match. « Je ne suis pas blanc, je ne suis pas noir. Je suis humain», a twitté le coach adjoint de Basaksehir.  

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

meeting du rdpc a ebolowa 1

Élections régionales 2020 : Le RDPC s’approprie les 70 sièges de délégués départementaux dans le Centre

JM Kankan

La Police détruit un monument de Jean Michel Kankan à Douala et arrête le réalisateur