in

Affaire Webo : Demba Ba et le quatrième arbitre se réconcilient

Coltescu Demba

Une semaine après l’incident qui a entraîné l’annulation et le report du match entre le PSG et Basaksehir en Ligue des champions, Ousmane Ndoye a déclaré dans une sortie médiatique que le quatrième arbitre qui a tenu des propos racistes à l’encontre de Pierre Achille Webo et Demba ont pu s’expliquer au téléphone.


Coltescu Demba
Demba Ba, Coltescu (c) Droits réservés

Le 8 décembre dernier, le Paris Saint-Germain affrontait le club turc de l’Istanbul Basaksehir quand le 4e arbitre, Sebastian Colțescu, a désigné le coach adjoint de l’Istanbul Basaksehir, Pierre Achille Wébo, par sa couleur de peau. Un acte condamné par les acteurs de la rencontre qui ont décidé de ne pas reprendre une rencontre qui se poursuivra seulement le lendemain. S’il s’est défendu de ses intentions en expliquant qu’il n’avait pas eu une volonté d’être raciste dans ses propos, Sebastian Colțescu a pu compter sur le soutien d’Ousmane N’Doye. Le milieu défensif sénégalais qui a joué en Roumanie avec Vaslui, le Dinamo Bucarest, l’Astra Ploiesti, Sageata Navodari ou encore l’ASA Tirgu Mures a joué les médiateurs.

Pour approfondir :   Football: le Brésil exclut un club de compétition pour insultes racistes - Vidéo

Interrogé par le média roumain Sport, il a expliqué que Demba Ba qui a été à l’origine de l’arrêt de la rencontre et a dénoncé les propos du 4e arbitre et Sebastian Colțescu ont pu s’expliquer : «j’ai obtenu le numéro de Coltescu, je lui ai dit que j’étais avec lui. Je sais qu’il n’est pas du tout raciste. C’était un malentendu. J’ai parlé à Demba Ba. C’est mon très bon ami. Je lui ai expliqué et il a très bien compris. J’ai donné son numéro à Sebi et je lui ai dit de l’appeler, de parler. Ils ont parlé, ils s’entendaient très bien. Ils m’ont tous deux rappelé et m’ont dit qu’ils étaient très heureux. Demba m’a dit que Sebi est un homme très bon, tout comme Coltescu à propos de Demba. Les deux s’entendaient. Demba a dit qu’il n’avait rien entendu de mal de la part de Coltescu, mais qu’il pense que le mot «noir» ne devrait pas être utilisé dans un stade et Sebi l’a compris.»


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Alimento

Cameroun : 2,7 millions de personnes touchées par l’insécurité alimentaire !

Election au GICAM : Célestin Tawamba seul sur la liste