in

Alain Denis Ikoul et Philippe Boney avertis, Actu Cameroun suspendu : voici le point sur les nouvelles sanctions du CNC

Le Conseil national de la communication (CNC) a sanctionné plusieurs médias et journalistes camerounais lors de sa 42e session ordinaire tenue le 29 mai 2024.

ikoul Boni
Alain Denis Ikoul et Philippe Boney-DR

Des sanctions prises pour manquements à l’éthique et à la déontologie professionnelle, visent à garantir un paysage médiatique sain et respectueux des règles en vigueur. Le média en ligne Actu Cameroun a écopé d’une suspension d’un mois pour avoir publié le 23 avril 2024 un article contenant des informations « de nature à ternir l’image de la caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) ». Cette sanction fait suite à une plainte déposée par le directeur de la CNPS, Noël Alain Olivier Mekulu Mvondo Akame.

Jambo FM et son présentateur sanctionnés

Antoine Landry Lemogo, directeur de Jambo FM, et Alain Denis Ikoul, présentateur de l’émission « Le Onze Entrant », ont reçu un avertissement pour « diffusion d’information non fondée ». Cette sanction fait suite à une plainte déposée par Samuel Eto’o, président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), en mars 2024. M. Eto’o avait saisi le CNC pour des propos tenus à son encontre lors de l’émission diffusée sur Jambo FM le 15 février 2024, propos qualifiés de « propagation de fausses nouvelles » et « d’accusations mensongères ».

Pour approfondir :   Jean Lambert Nang recadre vertement Haman Mana suite à son éditorial sur le CHAN 2020 

Boney Philippe a également reçu un avertissement pour avoir fait un « commentaire autour d’une affaire pendante en justice » dans l’émission « CLUB D’ÉLITES » sur Vision 4 le 3 mars 2024. L’émission portait sur l’affaire Martinez Zogo, avec comme invité Charles Tchoungang, conseil du patron du groupe L’Anecdote Jean Pierre Amougou Belinga, inculpé dans cette affaire.

Le directeur de publication du journal L’Indépendant Économie et l’un de ses journalistes ont été suspendus pour un mois pour « refus de déférer à la convocation du CNC dans l’affaire qui les oppose au directeur général de l’agence de régulation des télécommunications ».


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Noufele Canada

Cédrick Noufele primé au Canada !

Beyala Calixthe Crtv

Calixthe Beyala défend Marc Brys et fustige l’attitude de Samuel Eto’o