in

Aimé Cyprien Olinga : « Le ministre de la Communication n’a pas à donner des leçons de déontologie aux médias »

Olingos

Le président national du Front démocratique révolutionnaire(FDR) a battu en brèche la mise au point de René Emmanuel Sadi, effectuée le vendredi 28 mai 2021 au sujet du présumé rapport d’audit de la Chambre des Comptes.

Olingos
 Aimé Cyprien Olinga (c) Droits réservés

Près de deux semaines après que le présumé rapport d’audit de la Chambre des Comptes sur la gestion des fonds alloués pour la gestion du Covid-19 a été mis en circulation, le ministre de la Communication a enfin réagi.

« A ce stade, cette procédure ne saurait en aucun cas, donner lieu sur la base de la présomption d’innocence reconnue à tout justiciable, à l’emballement médiatique et à la vindicte populaire auxquels on assiste actuellement », a dénoncé le ministre de la Commination dans son communiqué.

La réaction du membre du gouvernement faisait ainsi suite au traitement de cette actualité brulante par la presse locale.

Or, pour Aimé Cyprien Olinga : « le ministre de la Communication n’a pas à donner des leçons de déontologie aux médias », a-t-il déclaré au microphone de Vision 4.

Pour le président du FDR, les hommes de médias font « bien leur travail » et pense plutôt que le ministre Sadi « s’agite », parce qu’il serait lui aussi impliqué dans ladite affaire.

L’opposant camerounais a hâte de voir que les personnalités épinglées par ce fameux rapport, soient déchargées de leurs « carapaces de ministres » pour se remettre à la Justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cabral Njoya

Njoya Moussa enfonce Cabral Libii et Cie : «Les députés du PCRN ont gagné les marchés en utilisant les noms de leurs beaux-frères »

Fakor

La préfecture du Fako au Sud-Ouest endommagée par les pluies diluviennes