in

Un cadre de la Chambre des Comptes apporte des précisions sur le rapport d’étapes de la gestion des fonds Covid-19

Compter

Le membre de l’audit s’est confié au journal Jeune Afrique au moment où les débats autour du Covidgate n’ont de cesser de meubler les plateaux.

Compter
 La Chambre des Comptes (c) Droits réservés

 Le 19 mai 2021, veille de le Fête de l’Unité au Cameroun, est apparu dans les réseaux sociaux, un document portant inscription de « Premier rapport d’audit de la Chambre des Comptes sur l’utilisation du fonds spécial de solidarité nationale pour la lutte la lutte contre le coronavirus » avec précision faite en dessous du titre la mention « Synthèse du rapport général (Mars 2021) », inscrite en lettres capitales.

« Il ne s’agit pas d’un audit »

En parcourant ledit rapport d’audit, plusieurs ministres sont pointés du doigt pour des faits présumés de « surfacturation », « marchés fictifs » et bien d’autres encore.

Cependant, selon un auditeur confié à Jeune Afrique : « Il ne s’agit pas d’un audit, mais d’un aperçu ne portant que sur 30 % des 180 milliards de F CFA (274,4 millions d’euros) affectés à ce fonds spécial. Par ailleurs, tous les ministères impliqués n’ont pas retenu l’attention de cette juridiction », a regretté le cadre ayant requis l’anonymat.

Paul Biya a donné des instructions 

Pour rappel, dans une correspondance datée du 29 mars 2021, le ministre d’État, Secrétaire général à la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, répercutant « les hautes directives du chef de l’État » au ministre délégué à la Présidence la République chargé du Contrôle supérieur de l’État, invitait sa collaboratrice à accélérer la mission d’audit des fonds Covid-19 au ministère de la Santé.

C’est deux mois plus tard que les premiers résultats surviennent, bien que souffrant encore de nombreux doutes cartésiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    abel elimby lobe

    Achille Leudjo (Sdf) : « Elimbi Lobe n’est pas un opposant, c’est un militant du Rdpc »  

    cropped Charles Elie ZAN

    Charles Ellie Zang-Zang : « Avec moins de 500 FCFA, on peut vivre normalement au Cameroun »