in

Ahmad Ahmad envisage un nouveau glissement de date : « Il n’est pas possible d’organiser la CAN 2021 au Cameroun en juin-juillet» 

ahmad 1 presicaf

L’hypothèse de voir la CAN 2021 changer de date devient de plus en plus une réalité. Le président de la Confédération africaine de football (CAF) Ahmad Ahmad, a indiqué lundi qu’il n’était pas possible d’organiser la CAN 2021 au Cameroun dans la période fixée initialement (11 juin – 9 juillet).


ahmad 1 presicaf
Ahmad Ahmad (c) Droits réservés

Après une seule et unique édition disputée en été, la CAN risque de revenir en saison hivernale dès l’édition 2021 au Cameroun. C’est du moins ce qui se dégage d’une récente déclaration du patron de la CAF. Lundi, Ahmad Ahmad a encore ouvert la porte à un changement de calendrier au micro de nos confrères  d’Insideworldfootball.

«A mon avis, il n’est pas possible, en raison des conditions climatiques au Cameroun, d’organiser la Coupe d’Afrique des Nations en juin / juillet. C’est clair, nous devons donc prendre une décision sur la date», a affirmé le patron de la CAF.

Pour approfondir :   Mercato : Man United OK pour Cristiano Ronaldo à une condition…

Outre les conditions météorologiques, la CAF souffre indirectement de la mise sur pied par la FIFA du nouveau format de la Coupe du monde des clubs qui est censée se tenir à la même période que la prochaine messe du football continental au Cameroun.

Pour rappel, la décision de déplacer la CAN de janvier à juin, est intervenue dans le sens de garantir la présence de tous les grands footballeurs africains évoluant sur le vieux continent et de mieux vendre cet évènement.

 « Lorsque nous avons pris la décision de changer la période de la CAN 2019 en Egypte, nous avons toujours dit que nous devons avoir une certaine flexibilité sur les dates », a ajouté le malgache avant de renchérir en ces termes : «Le changement est dicté par les différentes conditions climatiques du continent. Je ne sais pas pourquoi les médias ont oublié que cela a été discuté en détail, lors du symposium de la CAF en 2017 au Maroc.

Le Cameroun, pays hôte devra avoir moins de temps pour la préparation si la modification du calendrier venait à être entérinée.

Pour approfondir :   Les ministres interdits d’aller dans les médias pour commenter le discours de Paul Biya

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

la chasse savane arbuste

Cameroun : Un chasseur confond son neveu  à un gibier et l’abat brutalement au cours d’une partie de chasse

macronidad

Un député belge s’en prend à la France et Macron : «Si vous voulez aider l’Afrique Monsieur Macron, foutez le camp de ce continent»