in

Owona Nguini sur l’affaire Webo : «Que l’on m’appelle «noir», «nègre»…ne change rien à mon évidente humanité»

Les paroles racistes dont le Camerounais, Achille Webo a été victime durant le match PSG-Basaksehir font l’objet des réactions contrastés à travers le monde.

Si certains les condamnent avec la dernière énergie, d’autres à l’instar du politologue Mathias Eric Owona Nguini estiment pour leur part que les substantifs « noir », « nègre » ou encore « negro » ne changent en rien la nature humaine des hommes de couleur.  « Que l’on m’appelle « noir », « nègre », « negro », « nigger », ne change rien à mon évidente humanité. Tant pis pour ceux qui le font dans une optique fondée par la perversité du racisme. Être noir ne m’empêche pas d’être génériquement un être humain », a-t-il publié sur Twitter. «Dénonçons le racisme anti-noir en disqualifiant tous les racismes. Sachons aussi garder la tête haute, l’ esprit digne, le cœur tranquille et le corps fort en tant que noir et homme ,homme noir», poursuit-il.

Pour approfondir :   Le président par intérim de la CAF Constant Omari en terre camerounaise

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rebondissement : Achille Webo aurait lui aussi tenu des propos racistes à l’encontre des arbitres

Ligue des Champions : André Onana titulaire avec l’Ajax face à Atalanta !