in

Affaire MRC : Les avocats à la défense de Maurice Kamto et alliés demandent la délocalisation du procès

avocat de kamto denoncent des violations de procedures

En raison de l’étroitesse de la salle d’audience du Tribunal militaire le 6 septembre 2019, le collectif d’avocat à la défense des militants et sympathisants du MRC souhaite que les débats se poursuivent dans des conditions qui permettraient au public d’avoir accès en salle.

avocat de kamto denoncent des violations de procedures
Avocats à la défense de Maurice Kamto et alliés

Dans sa livraison du 9 septembre 2019, le quotidien Le Jour nous apprend que le collectif d’avocat à la défense de Maurice Kamto et ses coaccusés sollicitent la délocalisation de la salle.

« Nous avons souhaité que le Tribunal militaire que nous récusons prenne des dispositions pour que le procès se tienne dans les conditions favorables. Il y avait deux poids deux mesures, parce que nous de la défense, nous étions debout pendant que ceux d’en face étaient assis. Nous avons engagé des actions pour contester la compétence du Tribunal militaire, malheureusement, la Cour d’Appel n’a pas répondu dans le fond. Nous allons nous pouvoir en cassation pour que le droit soit dit. Les journalistes en leur grand nombre doivent avoir accès à la salle, pour un meilleur compte rendu », indique Me Sylvain Souop, dans les colonnes du journal d’Hamann Mana.

Pour approfondir :   Cameroun : 130 personnes guéries du coronavirus

Selon eux, « il faut une grande salle afin de permettre à l’audience d’être publique, aux journalistes de bien relayer l’information ».

Député officiellement le 6 septembre, le procès a été renvoyé au 8 octobre 2019.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Samy

Cameroun : Grégoire Owona bénit Samuel Eto’o après sa retraite internationale

Nkom Emmanuel Herve

Hervé Emmanuel Nkom : « Paul Biya ne peut pas dire des choses contraires à son serment »