in , , ,

Mamadou Mota tacle Koppo après son clash avec Valsero

Mamadou Mota
Mamadou Mota dans une plantation dans le Nord du Cameroun
C’est peu dire que Mamadou Mota n’a pas apprécié les propos de Koppo envers Richard Bona. L’homme politique s’est exprimé à ce propos sur les réseaux sociaux.
Cela fait plusieurs jours que Koppo et Richard Bona s’écharpent sur les réseaux sociaux.A l’origine de la polémique, le rappeur camerounais avait demandé à la chaine de télévision Trace Moba au Cameroun de respecter la volonté de l’artiste «ghanéen» de ne plus être diffusé au Cameroun. Il s’était offusqué de voir que la chaine orange continue de promouvoir celui qui est exilé aux Etats-Unis alors que de nombreux artistes locaux méritent tout autant de l’exposition.
Précisement, Koppo avait déclaré sur les réseaux sociaux : «TRACE MBOA, faut respecter les décisions des gens hein. Richard BONA dit qu’il n’est plus Camerounais et il se retrouve dans votre programmation comment? Mieux vous lui créez TRACE ASHANTI.»
Un message sous un ton ironique qui a suscité des réactions de part et d’autre. Notamment de Richard Bona lui même qui a proposé au rappeur de comparer leurs carrières. Tandis que le soutien du MRC de Maurice Kamto donne des concerts partout dans le monde, Koppo n’est qu’un ancien du rap camerounais. On aurait pu s’arrêter là si Mamadou Mota n’avait pas mis du sien.

Mamadou Mota défend Richard Bona

Sur les réseaux sociaux où il a désormais ses habitudes, Mamadou Mota s’est exprimé sur le sujet sans prendre des pincettes. Et le peu que l’on puisse dire c’est qu’il n’a pas loupé Koppo. Dans des propos receuillis par Lebledparle.com, le cadre du MRC déclare précisement «Le koppo du Bubinga ne sera jamais le lambris. Un gazouilleur dont le plus grand exploit est d’avoir réussi les gardiens de la paix sous Minlo Medjo s’attaque à un monument de la musique.» a écrit le cadre du MRC sur les réseaux sociaux.»

Koppo calme le jeu avec Mamadou Mota et Richard Bona

L’artiste Koppo a cependant tenu à calmer le jeu avec cette polémique. Dans une réponse au média Lebledparle.com, l’interprète de Si tu vois ma go a appelé au calme. Il précise notamment de ne pas porté préjudice, ni tenu des propos injurieux.

Pour approfondir :   Bafoussam : Un honnête-homme abattu en pleine ville par un policier
«Tout s’est donc joué au Zénith de Paris de VALSERO, C’est là où il est tombé amoureux de la Musique de Richard BONA. Après la prison physique, C’est maintenant la prison intellectuelle. Le texte est encore là, Je n’ai insulté personne Cher Aîné. Va relire, c’est gratuit.» a rappelé l’artiste.
Habitué à prendre position sur de nombreux sujets de la société notamment politiques, Mamadou Mota reste un des rares cadres du MRC à avoir maintenu sa fidelité et loyauté à Maurice Kamto. Son passage en prison n’aura rien changé à son dévouement et à son combat. Récemment, c’est à Paul Biya qu’il s’était attaqué à propos de la Sodeblé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GAËLLE ENGANAMOUIT

Gaëlle Enganamouit regrette ses actes et demande pardon aux camerounais

Joel Embiid est sous le feu des critiques au Cameroun après l'obtention de sa nationalité française

Opinion – Joel Embiid devient francais : tout ça pour ça !