in

Affaire Martinez Zogo : Le cas de Bruno Bidjang préoccupe Vincent Sosthène Fouda

Le journaliste à travers son compte Facebook, le mercredi 1er mars 2023, s’est exprimé sur le cas de Bruno Bidjang dans le cadre de l’affaire Martinez Zogo, comme l’a noté Lebledparle.com.

331728186 569898111763069 1775991709984883338 n
Affaire Martinez Zogo : Amougou Belinga exprime son mécontentement contre la détention de Bruno Bidjang

Depuis le 06 février 2023, le des supports médiatiques du Groupe l’Anecdote est détenu au Secrétariat d’Etat à la défense (SED) dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de Martinez Zogo. L’enquête est toujours en cours au secrétariat d’État à la défense où sont gardés à vue les suspects interpellés dans l’enquête sur l’assassinat du journaliste Martinez Zogo. Des gardes à vue à rallonge pour la plupart des mis en cause. Un cas retient l’attention, c’est celui du journaliste Bruno Bidjang, interpellé le même jour que son patron, l’homme d’affaires Jean-Pierre Amougou Belinga, soupçonné d’être l’un des commanditaires dans l’assassinat de Martinez Zogo. Après plus de trois semaines de détention, l’on ne sait toujours rien de ce qui est reproché à ce journaliste dans cette affaire. Il appel à la libération de Bruno Bidjang s’il n’est pas coupable.

« Un journalisme n’est pas un meurtrier »

« Surtout, soyez toujours capables de ressentir au plus profond de votre cœur n’importe quelle injustice commise contre n’importe qui, où que ce soit dans le monde. C’est la plus belle qualité d’un révolutionnaire. » À la mi-temps du XXe siècle, l’étendue de la révolte du Che contre l’oppression fit de sa quête d’égalité et de justice le récit de toute une vie. Ce fil sensible a mené le médecin argentin, l’intellectuel communiste, le Commandant de la guérilla, le ministre cubain, le combattant de Bolivie, sur les sentiers escarpés de la libération des peuples. Au point d’en devenir une icône, un patrimoine commun de l’idéal révolutionnaire.

Pour approfondir :   Bruno Bidjang Officiel met un terme à sa formation à l'Esstic

Au soir de la 30eme nuit d’incarcération de Bruno Bidjang ces mots raisonnent en moi. Ce journaliste a été interpellé dans le cadre des enquêtes relatives à l’enlèvement (acte terroriste) de Martinez Zogo, sa torture son viol, sa mise à mort puis la profanation de sa dépouille. Nous pouvons en toute lucidité nous demander pourquoi il est en détention et en second pourquoi il y est toujours.

Un journalisme n’est pas un meurtrier à moins qu’il exerce une profession autre que celle inscrite sur sa carte professionnelle. Les communiqués du porte-parole du gouvernement ne devraient pas nous faire perdre notre lucidité. Soit monsieur Bruno Bidjang est inculpé dans ce cas qu’il soit déféré soit il ne l’est pas alors qu’on le libère. L’assassinat de Martinez Zogo ne devrait pas nous faire connaitre une injustice au nom de la haine et au prix de la déraison.

Pour approfondir :   «Charles Ndongo est le ciel qu’on regarde et qui nous impose la météo de notre ascension», l’hommage d’anniversaire de Martin Camus Mimb au DG de la Crtv

Pour rappel, le 30 janvier 2023, le jeune confrère de 30 ans, par décision de son président directeur général, Jean-Pierre Amougou Belinga est promu directeur général de l’ensemble des médias du groupe. Un conglomérat qui compte en son sein, outre le journal L’Anecdote, les télévisions Vision4, Telesud et la radio Satellite fm.
La fonction est créée en même temps que sa nomination au poste. Mais Bruno Bidjang n’aura guère le temps d’arborer le manteau de ses nouvelles responsabilités. Une semaine plus tard en effet, le 6 février 2023, le journaliste est interpellé chez lui aux aurores, en même temps que son patron Jean-Pierre Amougou Belinga.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités

Dieudonné Essomba : « Les accusés ne sont pour rien dans le meurtre de Martinez Zogo »

Siki Awono Parfait

Charles Mongue-Mouyeme : « Il faut libérer les gens honteusement emprisonnés à l’instigation d’hommes puissants »