in ,

Affaire Martinez Zogo : Ivana Bidjang libérée du SED !

L’épouse du Directeur des médias du Groupe L’Anecdote était exploitée depuis plusieurs jours au Secrétariat d’Etat à la défense (SED) comme l’indiquait Lebledparle.com.

Ivana Esso

Ivana Essomba épouse Bidjang recouvre la liberté. Interpellée dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat du journaliste Martinez Zogo, la jeune dame a été relâchée par les enquêteurs ce lundi soir, 13 février 2023. Tout comme elle, Ines Belinga la chargée de la communication de l’empire médiatique de l’homme d’affaires Jean Pierre Amougou Belinga a regagné son domicile. Par contre, le principal suspect est toujours au SED de même que son fidèle collaborateur Jean Bruno Bidjang ou encore son chef de sécurité, le colonel à la retraite Raymond Etoundi Nsoé.

Le point sur l’affaire Martinez Zogo

Il y a 2 jour au micro de Reporters Sans Frontières, l’avocat d’Amougou Belinga s’est exprimé pour la première fois depuis sa mise en détention. Me Charles Tchoungang, estime qu’aucune procédure n’a été respectée depuis le début de cette affaire, a appris Lebledparle.com de l’organisation internationale. L’ancien bâtonnier fustige une « enquête unilatérale », des « perquisitions sans mandat », un « dossier vide » et une « manipulation inacceptable de l’opinion publique », peut-on lire. Selon lui, Amougou Belinga perçoit la situation qui lui arrive comme « une machine en marche contre lui ». Toujours selon l’ONG, l’actuel ministre de la Justice est actuellement en surveillance en vue d’une interpellation dans les prochains jours. RSF révèle que les enquêtes menées jusqu’ici convergent vers le garde des sceaux.

Pour approfondir :   Wilfried Ekanga : « Paul Biya retrouve toujours sa lucidité lorsqu'il sent son fauteuil de Nkukuma en péril »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Samuel Eto'o, président de la Fécafoot

Elite One : Samuel Eto’o menace, UMS de Loum rejoue

Ngoh Ngoh Biya 90

Alex Gustave Azebaze : « À Mvomeka’a pour les 90 ans de Biya, Ngoh Ngoh marque son avantage sur ses rivaux internes »