in

A l’approche du 1er octobre, des autorités administratives interdisent déjà les manifestations publiques en zones anglophones

Ambazer

C’est le cas du préfet de la Mezam dans la région du Nord-Ouest.

Ambazer
 Une manifestation au NOSO (c) Droits réservés

Dans un communiqué signé le 24 septembre 2021, le préfet de la Mezam, Emile Simo porte à la connaissance du public que toute manifestation publique est interdite sur son territoire de commandement jusqu’à nouvel ordre.  L’autorité administrative précise que toute personne qui ira à l’encontre de ladite instruction sera arrêtée puis poursuivie en justice.

Notons que cette décision du préfet n’est pas fortuite car nous sommes rendus à trois jour du 1er octobre. L’on se souvient que le 1er octobre 2017, des dizaines de milliers d’anglophones descendaient dans les rues de plusieurs villes des deux régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest pour proclamer l’indépendance de « l’Ambazonie ». Le choix de la date n’était pas un hasard

Pour approfondir :   La revue de presse camerounaise du lundi 24 juillet 2023

Le nom Ambazonia a été préféré à Southern British Cameroons afin de ne pas confondre cette zone avec la région territoriale du sud (Southern Cameroon).

Entretemps, la crise débutée depuis 2016 continue de faire des victimes dans le camp de l’Armée les civils. Les édifices publics sont aussi détruits. Cependant, des combattants séparatistes sont également neutralisés par les forces de défense.

Pourtant, dans l’histoire du Cameroun, le 1er octobre 1961 symbolise la réunification du Cameroun oriental au Cameroun occidentale, lesquels vont s’unifier le 20 mai 1972 par voie de référendum.

Pour approfondir :   Le Lamido de Garoua rend visite au gouverneur du Littoral


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ancelo Carlo

Carlo Ancelotti veut s’inspirer de Zidane pour réussir en Ligue des champions !

Mandanda Marseille

Mandanda officiellement relégué 2e gardien, un ancien du club dénonce un grand manque de respect