in

Crise anglophone : Sissiku Ayuk Tabe n’est plus le président de l’Ambazonie

sisiku ayuk tabe 787

Cette information est contenue dans les colonnes de La Nouvelle Expression (LNE) en kiosque ce 13 juin 2019.

sisiku ayuk tabe 787
Ayuk Tabe (c) Drots réservés

D’après le journal La Nouvelle Expression, Elvis Kometa, le président du Conseil de la restauration du Southern Cameroons, accuse Ayuk Tabe, président de l’Ambazonie de trahison, et indique ne plus le reconnaitre comme tel.

Dans une note récemment rendue publique, Elvis Kometa dénonce Ayuk, l’accusant de trahison : « Ayuk Tabe n’est plus notre représentant au niveau national et international. Et quiconque fait avec lui, perd son temps », a écrit Elvis Kometa.

LNE fait savoir que l’accusateur reproche à Ayuk Tabe « d’avoir menacé certains membres du gouvernement intérimaire et d’avoir utilisé des tactiques antidémocratiques pour conserver le pouvoir ».

Cette sortie du président du Conseil de la restauration du Southern Cameroons serait adossée sur la volonté exprimée récemment par ce leader de dialoguer avec le pouvoir de Yaoundé, sous certaines conditions.

« Nous continuerons à lutter pour la libération de tous ceux qui sont enfermés dans les prisons à travers le pays et pour assurer l’indépendance de la République fédérale d’Ambazonie », scande Elvis Kometa. Par la même occasion, il reconnaît désormais Samuel Ikome Sako comme leader intérimaire.

Pour approfondir :   Présidentielle 2018 : Paul Biya officialise Mvondo Ayolo comme Directeur de sa Campagne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

lac municipal

Cameroun : Découverte d’un corps sans vie dans les eaux du lac municipal de Yaoundé

Nyamding

Messanga Nyamding : « Je ne laisserai jamais le RDPC»