in

Lutte contre la pauvreté : Le Cameroun loin de ses objectifs à l’horizon 2030

Malgré des efforts, le Cameroun peine à réduire son taux de pauvreté qui s’est même légèrement aggravé entre 2014 et 2021 selon l’INS, a appris Lebledparle.com.

Camer Poverty
Pauvreté au Cameroun (c) Droits réservés
Selon la 5ème Enquête Camerounaise auprès des Ménages (ECam5), dont le rapport a été publié par l’Institut National de la Statistique (INS) le 22 mai 2024, l’incidence de la pauvreté est passée de 37,5% à 38,6% entre 2014 et 2021. Un chiffre inquiétant qui montre que le pays s’éloigne de l’objectif de réduire la pauvreté à 30,8% d’ici 2030, fixé dans la Stratégie nationale de développement (SND30).

Cette situation est d’autant plus préoccupante qu’elle s’accompagne d’une aggravation des inégalités économiques. L’enquête révèle que les 20% les plus riches de la population consomment environ 10 fois plus que les 20% les plus pauvres, illustrant un fossé grandissant dans la répartition des ressources. L’indice de Gini, bien qu’en légère baisse de 0,44 à 0,43 entre 2014 et 2021, confirme cette réalité : les inégalités de dépenses de consommation restent substantielles.

Pour approfondir :   Affaire Petit Fally : Samuel Eto’o rentre dans la danse

Un méthodologie méticuleuse

Ces données alarmantes proviennent du second volet d’ECam5, une enquête témoin réalisée en 2021 et basée sur la méthodologie de l’ECam4. Elle permet de suivre l’évolution de la pauvreté au Cameroun depuis 2001. Le premier volet d’ECam5, quant à lui, est basé sur une nouvelle approche de mesure de la pauvreté, conforme à la méthodologie de l’Enquête Harmonisée sur les Conditions de Vie des Ménages (EHCVM) de la Banque mondiale. Cette méthode, déjà implémentée dans d’autres pays d’Afrique centrale, permet une estimation plus précise des conditions de vie des ménages en tenant compte de leur consommation réelle et de la saisonnalité des dépenses.

Ainsi, le seuil de pauvreté pour l’année 2022 est établi à 813 FCFA par jour et par personne. Selon cette nouvelle approche, le taux de pauvreté s’élève à environ 37,7%, ce qui signifie que quatre Camerounais sur dix vivent en dessous du seuil de pauvreté. Les résultats de l’enquête principale d’ECam5 sont une nouvelle série de données sur la pauvreté au Cameroun, non comparables à la série précédente. Ces données serviront désormais de référence pour suivre l’évolution de la pauvreté dans le pays et pour la comparer avec d’autres nations ayant adopté cette nouvelle approche.

Pour approfondir :   Un fournisseur de cannabis aux séparatistes terroristes arrêté à Muyuka, région du Sud-Ouest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Roger Milla en Italie

Roger Milla honoré dans la ville italienne de Pienza

20 mai 2024 Paul et Chantal BIYA au Boulevard du 20 mai a Yaounde

20 Mai 2024 : Paul BIYA reçoit les félicitations du président de la Serbie, Aleksandar Vučić