in

VolleyBall : Serge Abouem décline l’invitation du comité d’éthique du CNOSC

À travers une correspondance signée le lundi 28 août 2023, Abouem à Bouli Serge, président « légitime » de la Fédération camerounaise de volleyball (Fecavolley) a réagi à la convocation du Comité Nationale Olympique et Sportif du Cameroun (CNOSC).

Abouem Serge

Le CNOSC ne respecte pas les lois de la République

Le président de l’une des factions de la Fédération camerounaise de volleyball a été convoqué par le comité d’éthique au sujet du bicéphalisme à la tête de cette fédération et de bien d’autres problèmes. Il a décidé de ne pas répondre favorablement à cette convocation en traitant cette institution d’irrespectueuse des institutions du pays.

« Y faisant suite, j’ai l’honneur de porter à votre attention que le jour où votre institution respectera les institutions camerounaises, les lois de la République, les décisions de justice et les arrêtés des autorités administratives, je me soumettrai volontiers à ses convocations et ses sentences ou décisions », répond-il à monsieur le Sénateur  Etame Massoma Siegfrid David, président du comité d’éthique du CNOSC.

Pour approfondir :   J.O : 20 ans que le Cameroun était Champions Olympique à Sydney !

Cette correspondance reflète un différend interne au sein de la communauté sportive camerounaise et met en lumière les enjeux liés à la gouvernance et à l’administration des fédérations sportives nationales. Les détails spécifiques du conflit et des actions entreprises par les parties concernées pourraient être importants pour comprendre pleinement le contexte de cette situation.

Pour rappel le CNOSC a pris fait et cause pour Bello Bourdhane, président considéré illégitime de la Fecavolley. Cette sortie intervient après le championnat d’Afrique dames de Volleyball qui s’est joué à Yaoundé. Les lionnes indomptables du volleyball ont terminé troisième synonyme de médaille en argent. Le Kenya est sorti vainqueur avec à la clé la qualification pour les Jeux Olympiques de Paris 2024.

Pour approfondir :   Jean Robert Wafo/Guerre du Noso : « Il faut accentuer le dialogue avec les différentes parties prenantes »

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Onana Opta

Lions indomptables : André Onana réagit après sa convocation

cameroun franckemmanuelbiya

Aristide Mono affirme que la succession de Paul Biya est presque actée en faveur de son fils Franck Biya