in

Me Claude Assira : « Ces médecins méritent non pas une diminution de leurs revenus, mais une augmentation des revenus existants »

Assircam

Pour Me Claude Assira, le fondement juridique de Manaouda Malachie pour ôter la prime de « technicité agent technique » aux médecins est discutable.

Assircam
Me Claude Assira (c) Droits réservés

La note du ministre de la Santé publique en date du 23 juillet 2020 demandant l’amputation de la prime de « technicité agent technique » élevée à 2400FCFA aux médecins continue de faire jaser. Chacun y va de son analyse.

Pour Me Claude Assira, : «il y a deux primes qui ont un nom à peu près semblable. Mais, l’une concerne les fonctionnaires en général et l’autre la qualité particulière de personnel de la santé. C’est donc deux primes cumulatives fixées par décret et tant que ce décret n’est pas abrogé, il doit s’appliquer. Par parallélisme des formes, seul celui qui a pris le décret peut le rétracter. Par ailleurs, les conditions de cette suppression sont elles-mêmes contestables », explique le juriste dans les colonnes du quotidien Le Jour en kiosque ce 4 août 2020.

L’avocat soutient que le personnel de santé mérite plutôt une majoration de salaire en ce moment où il lutte d’arrache-pied pour faire reculer le coronavirus : « Ces médecins méritent non pas une diminution de leurs revenus, mais au contraire une augmentation des revenus existants. La plupart des pays du monde entier l’ont bien compris et ont octroyé aux personnels de la santé des avantages nouveaux », fait-il savoir au journal d’Haman Mana.

Aux dernières nouvelles, Manaouda Malachie va rencontrer le Collectif des médecins indignés ce jour après des explications épistolaires qui ne sont pas comprises jusqu’ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

image 6013 Fally Ipupa

Fally Ipupa : « Ce n’est pas parce qu’on est devenu une star qu’on ne peut plus être appelé petit »

biya paul v

Tribune : Le Cameroun et la politique du fey.