in

Le Cameroun améliore son classement parmi les pays les plus corrompus du monde

Selon l’Indice de Perception de la Corruption (IPC) 2023, récemment publié par Transparency International le 30 janvier 2024, le Cameroun a enregistré une légère amélioration dans le domaine.

corruption au Cameroun

Fort de sa note de 27/100 sur l’échelle de 0 (très corrompu) à 100 (très propre), le Cameroun se classe désormais à la 34e position en Afrique et à la 140e place mondiale parmi 180 États évalués. Cette progression représente une hausse d’un point et deux places par rapport au classement de 2022, où le Cameroun était classé 142e dans le monde et 34e en Afrique avec un score de 26/100.

Au niveau sous-régional, le Cameroun conserve sa position de deuxième pays le moins corrompu de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), derrière le Gabon. Ce dernier demeure également en tête de la Cemac avec un score de 28/100, se classant 32e en Afrique et 136e dans le monde. Le Cameroun devance également la République centrafricaine (149e dans le monde), le Congo (158e), le Tchad (162e) et la Guinée équatoriale (172e).

Pour approfondir :   Cameroun : Libérés, Michèle Ndoki et Cie organisent un culte d’action de grâce

Une améliorations due aux actions de la Conac

Le rapport annuel de la Commission nationale anti-corruption (Conac) sur la lutte contre la corruption en 2022 souligne une année marquée par une intensification des activités traditionnelles d’investigation et de prévention de la corruption, ainsi que par des initiatives innovantes renforçant cette dynamique. En conséquence, le préjudice financier subi par l’État en raison de la corruption et des infractions assimilées a diminué de 39 milliards de FCFA en 2022 par rapport à 2021.

Pour approfondir :   Marlène Emvoutou : « La team press des lions indomptables a failli ... »

Pour pérenniser ces progrès, le Cameroun devrait poursuivre ses réformes et ses actions de lutte contre la corruption. Dans cette optique, le président Paul Biya a annoncé lors de son discours à la nation le 31 décembre 2023 une « intensification notable » de cette lutte, soulignant son importance pour la préservation des ressources publiques.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Grand Nord

L’Etat du Cameroun soutenu par la Banque mondial, investit plus de 18 milliards pour améliorer la vie des populations dans l’Extrême-Nord

Manaouda Malachie

Manaouda Malachie annonce une évaluation complète de tous les formations sanitaires au Cameroun