in

Valsero : « Samuel Eto’o, ce n’est ni en les brutalisant, ni en les humiliant publiquement que tu auras le respect de la part de tes collaborateurs »

Etomano

Le « Général » Valsero réagissait ainsi à une attitude de Samuel Eto’o Fils au siège de la Fécafoot au quartier Tsinga à Yaoundé, en ce début de semaine.

Etomano
Samuel Eto’o Fils (c) Droits réservés

Le 12 décembre 2021, Samuel Eto’o a été élu président de la Fécafoot, sous les acclamations frénétiques des Camerounais. Le nouveau patron n’a pas attendu une éternité pour instaurer une discipline de fer dans l’entreprise qui va diriger au cours des quatre prochaines années.

En ce début de semaine, des collaborateurs du meilleur buteur de l’histoire de la Can, ont été bloqués dehors pour être arrivés en retard. Si cette attitude du nouveau patron de l’instance faitière du football camerounais a été applaudie par certains, d’autres à l’occurrence de l’artiste engagé Valsero, n’étaient pas du même avis.

Pour ce dernier, la stratégie usée par le nouveau manager de la Fécafoot n’est pas bonne car il devrait prendre le temps de connaitre ses collaborateurs.

 « Ça ce n’est pas un conseil d’ami que je te donne, c’est un conseil de grand frère. Baisse le rythme. Enfermer les gens dehors parce qu’ils sont arrivés en retard, ça peut être une sanction, mais une technique de management. Pour quelqu’un qui vient d’arriver, ce n’est pas bien. Pour quelqu’un qui vient d’arriver dans une maison, tu es le chef, tu ne prends pas le temps de bien connaitre tes collaborateurs. Ce n’est ni en les brutalisant, ni en les humiliant publiquement que tu auras le respect et la performance de la part de tes collaborateurs. Ce sont tes collègues, pas ton personnel », s’est-il adressé à Samuel Eto’o dans une vidéo publiée sur sa page Facebook.

{source}<iframe src=”https://www.facebook.com/plugins/video.php?height=314&href=https%3A%2F%2Fweb.facebook.com%2FValserofficiel%2Fvideos%2F1534568286917648%2F&show_text=false&width=560&t=0″ width=”560″ height=”314″ style=”border:none;overflow:hidden” scrolling=”no” frameborder=”0″ allowfullscreen=”true” allow=”autoplay; clipboard-write; encrypted-media; picture-in-picture; web-share” allowFullScreen=”true”></iframe>{/source}

module Sur le même sujet}

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Kamtorior

David Eboutou : « L’actualité de Maurice Kamto tend plutôt à divertir les regards au lieu d’aller vers l’essentiel »

Garoua : Le corps d’une dame de 21 ans récupérée dans une fosse