in

2700 personnes décèdent de suite de consommation du tabac chaque année au Cameroun

2700 personnes décèdent de suite de consommation du tabac chaque année au Cameroun

Les chiffres ont été donnés le 17 août dernier par  la Coalition camerounaise contre le tabac (C3T), lors de la signature avec le Minsanté d’un document portant sur dix mesures à appliquer dans la lutte contre la consommation du tabac.


2700 personnes décèdent de suite de consommation du tabac chaque année au Cameroun
DR

la Coalition camerounaise contre le tabac (C3T) affirme que les données sont suffisamment alarmantes pour pouvoir interpeller l’ensemble des acteurs. En effet, 2700 personnes décèdent suite à la consommation du tabac chaque année. Et les consommateurs se recrutent de plus en plus dans la classe des jeunes. 8,9% ont atteint l’âge de 15 ans et 10% sont en deçà.

C’est fort de cela que la C3T propose comme mesure pour stopper le phénomène, la forte taxation du tabac. «Une grande étude réalisée par la Banque mondiale montre que sur la sur-taxation de l’industrie du tabac va réduire sa demande. Au Cameroun la taxe d’assises est de 25%.En la portant à 75% par exemple, il y aura un effet sur le prix du paquet de cigarette qui va augmenter et qui ne sera plus à la portée de n’importe quel adolescent. On aura ainsi réduit la consommation du tabac», explique Flore Ndembiyembe la présidente de la C3T.

En guise de rappel, du côté des pouvoirs publics, l’une des mesures prises pour enrailler le tabagisme à sa plus simple expression est le mise sur pied 2016 une commission anti-tabac a été mise, mais faute de moyens financiers, la commission qui compte 25 membres, est aujourd’hui en berne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Cameroun : la portabilité des numéros mobiles opérationnelle à partir du 1er septembre 2017

    Cameroun : la portabilité des numéros mobiles opérationnelle à partir du 1er septembre 2017

    Paul Biya octroie 2 milliards de FCFA aux établissements privés pour la rentrée scolaire

    Paul Biya octroie 2 milliards de FCFA aux établissements privés pour la rentrée scolaire