in

Une journaliste de Canal 2 suspendue pour avoir présenté sans preuve un individu comme étant « pédophile »

Mireille FLORE Maneh

C’est la sanction la plus lourde prononcée par le conseil national de la communication ce mercredi à Yaoundé, a constaté Lebledparle.com 


Mireille FLORE Maneh
Mireille Flore Maneh au journal de 20h sur Canal 2 International – Capture écran

Dans un communiqué rendu public ce mercredi 19 décembre 2018, Peter Essoka, le président du Conseil national de la Communication (CNC) informe les professionnels des médias et l’opinion publique qu’en date du 28 novembre 2018, cette instance autonome de régulation a siégé en sa 22e session ordinaire avec à l’ordre du jour, divers sujets dont l’examen de 13 cas de régulation.

A Canal 2 international, Éric Fotso, le Directeur général a été averti par le conseil national de la Communication ce mercredi. De son coté, la journaliste Maneh Mireille Flore écope de six mois de suspension pour avoir diffusé dans l’édition du journal télévisé 20h du 06 octobre 2018, un reportage présentant sans preuve Pepouo Godefroy, réparateur de Vélo comme pédophile. Ce dernier avait porté plainte, contre la chaine et la journaliste.

Outre les sanctions prononcées contre Vision 4 et ses journalistes comme rapporté Lebledparle.com, Benjamin Zebaze Directeur de publication du journal Ouest-Littoral, n’a également pas échapé à la colere du CNC. Suite aux propos jugés « injurieux à l’encontre de Paul Biya » et diffusé par Ouest Littoral en novembre, le conseil national de la communication a décidé ce mercredi de suspendre ledit journal et son DP, pour deux mois.Benjamin-Azebaze.JPG

 Michael Dopasse journaliste à Soleil FM et Joseph Roland Djotié du Quotidien de l’Economie sont aussi dans la liste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Media2

Médias : En Côte d’Ivoire, la loi exige désormais 10 ans d’expérience aux Directeurs de publication

gaston kelman sourire 670

Cameroun : Gaston Kelman détruit Maurice Kamto, bonifie Serge Espoir Matomba [Chronique]