in

Un soldat retrouvé mort dans un bain de sang au domicile d’un Colonel à Yaoundé

Un soldat retrouvé mort dans un bain de sang au domicile d’un Colonel à Yaoundé

Le soldat de deuxième classe, Steve Ndo’o Ngoumou, a été retrouvé mort en date du lundi 7 juin 2021 au quartier Odza à Yaoundé, précisément au domicile de son supérieur hiérarchique, le Colonel de l’armée de l’air, Mezui Zoo Elie, selon des sources concordantes.  La thèse du suicide est de plus en plus avancée par certaines personnes, d’autres par contre y voient un meurtre masqué.

Un soldat retrouvé mort dans un bain de sang au domicile d’un Colonel à Yaoundé
Image du soldat en cause (c) Droits réservés

À côté du corps sans vie du jeune militaire de l’armée camerounaise, baignant dans une mare de sang, se trouvaient une arme et une lettre manuscrite qu’aurait écrite le défunt pour expliquer les motivations de son suicide présumé.

Une enquête est déjà ouverte par la gendarmerie pour élucider les circonstances de ce drame. Mais déjà, la thèse du suicide avancée par certaines personnes, est réfutée par d’autres qui pensent plutôt à un meurtre déguisé. Les conclusions de l’enquête en cours pourraient permettre d’en savoir davantage sur ce drame.

Ci-dessous, la lettre attribuée au défunt

lettre_soldat_suicide.jpg

Mais attendant les conclusions de l’enquête, rappelons qu’en 2017, un soldat de deuxième classe aVvait abattu son supérieur avant de se suicider d’une balle dans la tête. La scène s’était déroulée à Mora dans la région de l’Extrême-nord. 

En 2019, le gendarme Konga Emvoutou décidait de mettre fin à ses jours à la brigade de gendarmerie de Mvangan. Ce dernier aurait utilisé son arme alors qu’il était en permanence pour ainsi se donner la mort. Une enquête avait été ouverte pour déterminer les mobiles de l’acte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Cameroun : La revue de presse du mardi 8 juin 2021

    Cameroun : La revue de presse du mardi 8 juin 2021

    Crise anglophone : Les États-Unis ne délivreront plus de visas à toute personne soupçonnée ou accusée de violences

    Crise anglophone : Les États-Unis ne délivreront plus de visas à toute personne soupçonnée ou accusée de violences