in

Un journaliste gabonais demande pardon pour avoir été le porte-parole de la campagne d’Ali Bongo

Freddhy Koula s’est excusé sur les réseaux sociaux le jour de la prestation de serment du président de la transition militaire.

Koula
Freddhy Koula-DR

L’ancien porte-parole d’Ali Bongo Freddhy Koula, a demandé pardon aux Gabonais pour son soutien au président sortant lors de la campagne électorale. Réélu avec plus de 64 % des voix selon les résultats du Centre gabonais des élections, Ali Bongo a été victime d’un coup d’Etat commandé par le général Brice Oligui Nguema quelques minutes après. 

Moins d’une semaine après ces évènements, le journaliste Freddhy Koula a décidé de faire son mea culpa pour avoir officié comme porte-parole du Chef de l’Etat déchu lors de sa campagne.  « Pardon aux gabonais que nous avons (que j’ai) déçus, d’une manière ou d’une autre. J’assume et j’assumerai toujours pleinement mes engagements. Le contraire serait de la lâcheté. Gabon d’abord. Merci pour votre amour ces dernières années », a-t-il écrit ce lundi sur Twitter.

Pour approfondir :   L’Union européenne se dit prête à accompagner la transition en Guinée Conakry

Cette déclaration intervient le jour de la prestation de serment du président de la Transition et de Restauration des Institutions. Ce dernier a prononcé ses veux devant la Cour constitutionnel du pays, promettant de reconstruire le Gabon durant sa période transitionnelle. 

De l’honneur au regret

« Honoré et fier d’avoir été choisi par le candidat President ABO pour porter sa voix et son programme durant cette campagne Gabon 2023 C’est une grande responsabilité qui s’inscrit dans la continuité de mon engagement à participer à la construction de notre Gabon. À ce soir, 21h », s’était-il félicité après sa nomination.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gregoire Owona 1

Coup d’État au Gabon : Le Message de Grégoire Owona en Soutien à la Démocratie Camerounaise

Ngameni Donaldo 1 1

Donald Ngameni suspendu à vie de toutes activités liées au football