in ,

Voici pourquoi Brice Clothaire Oligui Nguema a absolument besoin de l’adoubement de Paul Biya

Sur du président Paul Biya, le président de la transition du Gabon effectue une visite officielle de 24 heures ce 06 décembre 2023..

Oligui Nguema Gabon
Brice Clotaire Oligui Nguema© Facebook Presidence du Gabon Brice Clotaire Oligui Nguema © Facebook Presidence du Gabon

Il s’agit de la première visite au Cameroun du général de brigade Oligui Nguema, l’homme fort du Gabon depuis son coup d’Etat qui a renversé le président Ali Bongo Ondimba le 30 août dernier. Une rencontre au sommet est prévue entre les deux Chefs d’Etat au Palais de l’Unité dans l’après-midi, à partir de 15 heures.

Le contexte de la visite

Tout en respectant sa position maintes fois affirmée de non-ingérence dans les affaires intérieures des autres Etats, « le Cameroun s’est aligné sur les positions des instances internationales et sous régionales, en particulier, celles de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Ceeac, dans le cadre du Conseil de Paix et de Sécurité de l’Afrique Centrale (Copax), qui a désigné le Président de la République Centrafricaine, S. E. Faustin-Archange Touadéra, par ailleurs Président en exercice de la CEMAC, comme Facilitateur du processus politique au Gabon. Le Cameroun est disposé à accompagner le Gabon, pays frère et ami, dans la reconstitution d’un Etat respectueux des règles démocratiques », précise la présidence camerounaise dans le dossier de presse de cette visite démocratique, consultable sur le site de la PRC.

Pour approfondir :   Prix Nobel de la Paix 2013 décerné à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques

Selon Franck Ebogo, géostratège et enseignant à l’Université de Yaoundé II au micro de Stop Blablacam, le premier enjeu de cette visite est le « renforcement des liens bilatéraux entre le Cameroun et le Gabon ». D’après cet universitaire, « le Cameroun est le pays le plus important de la sous-région pour le Gabon. C’est le premier partenaire dans les échanges commerciaux ». Il rappelle qu’avant le général Oligui Nguema, les présidents gabonais ont été régulièrement reçus par le président Paul Biya.

L’onction du patriarche

Un autre enjeu, et pas des moindres, « cette visite vise surtout à rassurer le président camerounais sur les intentions du général Oligui Nguema « . En rappel, après le coup de force du général Oligui Nguema, le gouvernement a condamné le putsch qui viole les principes fondamentaux et les valeurs de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale et de l’Union africaine.

Pour approfondir :   Défilé du 20 mai : des effigies de Paul Biya seront les seules admises à Yaoundé

Par ailleurs, Oligui Nguema a besoin de l’onction de Biya selon l’analyse du Dr Fabilou de l’Université de Ngaoundéré. L’enseignant-chercheur en sciences politique développe que « Oligui Nguema a été le fils spirituel du feu Omar Bongo Ondimba, puis a servi sous son fils Ali Bongo Ondimba, qui était le fils spirituel de Paul Biya. Il est donc question pour Oligui Nguema de recevoir la bénédiction de son nouveau père spirituel Paul Biya ». Pour ce politiste, la dimension socio ethnique ne doit pas être négligée dans cette visite, car ajoute-t-il, « nous sommes chez des Bantous ».


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Violence Conjugale

Une grande marche silencieuse contre les violences faites aux femmes annoncée au Cameroun

Assira Claude

Me Claude Assira : « Franck Biya n’a jamais eu la moindre existence politique autonome »