in

Un homme interpellé dans une chambre d’hôtel avec sa fille de 16 ans à Douala  

douala rue

C’est un fait inédit qu’on vécues les populations du quartier Bonamoussadi, au lieudit « Carrefour Eto’o » dans la capitale économique camerounaise. Un père, la cinquantaine bien entamée a été pris en flagrant délit de viol sur sa fille biologique dans un hôtel. Les mobiles d’une telle initiative restent encore inconnus.

douala rue
Image d’illustration (c) Droits réservés

En effet, le monsieur présent dans la vidéo que nous vous proposons a été attrapé nu sur le lit dans une chambre d’hôtel avec sa propre fille âgée de 16 ans qu’il s’apprêtait à violer.

Nos informations surplace font état de ce que la jeune fille dont le papa s’apprêtait à détruire, a été sauvée de justesse par ses tantes qu’elle avait pris le soin de prévenir par SMS quelques temps plus tôt.

Le violeur qui nie les faits, se trouve actuellement dans les mains des forces de l’ordre pour des besoins d’enquête.

{source}<iframe width=”640″ height=”360″ src=”https://www.youtube.com/embed/pUu6VzyUf-U” title=”YouTube video player” frameborder=”0″ allow=”accelerometer; autoplay; clipboard-write; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture” allowfullscreen></iframe>{/source}

Ce n’est pas la première fois que cela arrive au Cameroun. En juin 2020, l’histoire de la petite Solange 15 ans, abusée depuis l’âge de 09 ans par son propre géniteur avait fait jaser. Longtemps couvert par sa famille, le mis en cause, nommé Mahop âgé de 65 ans, avait été dénoncé par une cousine de la jeune fille auprès de la police. Le père incestueux avait été gardé à la division régionale de la police judiciaire du littoral à Douala.

Des conclusions d’une expertise médicale faisaient état de ce que l’enfant âgée de 15 ans à l’époque, était séropositive. L’ex compagne de l’accusé, chassée par ce dernier après des années d’union libre révélait qu’il était coutumier des abus sur mineurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le 9 juillet 2021

Cameroun : La revue de presse du vendredi 9 juillet 2021

Congela

Vente du poisson : Le gouvernement cherche à briser le monopole de Congelcam du sénateur RDPC Ngouchingue Sylvestre