in

Un fournisseur de cannabis aux séparatistes terroristes arrêté à Muyuka, région du Sud-Ouest

Cannabiso

Selon les informations diffusées par l’Armée camerounaise, l’opération a été menée dans la nuit du samedi au dimanche 16 mai 2021.

Cannabiso
Le fournisseur inculpé (c) Droits réservés

 « Sur renseignements des populations, un fournisseur de cannabis aux séparatistes terroristes arrêté cette nuit à la barrière de contrôle d’Ekona localité située dans l’arrondissement de Muyuka région du Sud-Ouest », peut-on lire sur la page twitter d’Honneur et Fidélité de l’Armée camerounaise.

L’image publiée par l’Armée, est un jeune homme vêtu en mode sportif, écouteurs auteur du cou, huit paquets de stupéfiants emballés avec du papier ciment. Une opération qui vient encore témoigner de la symbiose qui existe entre l’Armée et sa population.

Des résistances farouches

Pour rappel, les 8 et 9 mai 2021 n’ont pas été un long fleuve tranquille dans certaines localités de la région du Nord-Ouest. Pour cause, les populations se sont levées comme un seul homme pour repousser les assauts des combattants séparatistes dans leur environnement.

La première attaque survient au quartier New Layout le samedi 8 mai 2021 :« Ce 8 mai 2021 aux environs de 20 heures 30 minutes, au quartier New Layout Nkwen à Bamenda, des séparatistes ont surgi pour kidnapper des individus. Alertée, la population a réagi en récupérant des armes dont : 1 AK47 et 01 Pistolet Automatique. Elle a également mis la main sur une moto. Les assaillants quant à eux, ont pris la fuite », informe ABK radio.

Le lendemain, les combattants de la crise anglophone ont cette fois-là, fait incursion à Adere, village situé dans l’arrondissement de Nwa, département du Donga-Mantung, à la frontière avec le Nigeria.

Le bilan de cette autre confrontation avec les populations fait état d’« un séparatiste neutralisé, une arme de guerre Kalachnikov 1887 + 1 chargeur garni de 20 munitions de 7,62mm, un Pistolet automatique et d’autres matériels récupérés. Plusieurs blessés en fuite. Un otage (enseignant) résident à Kom libéré », informait notre confrère.

{source}<blockquote class=”twitter-tweet”><p lang=”fr” dir=”ltr”>Sur renseignements des populations, un fournisseur de cannabis aux séparatistes terroristes arrêté cette nuit à la barrière de contrôle d’<a href=”https://twitter.com/hashtag/Ekona?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw”>#Ekona</a> localité située dans l’arrondissement de Muyuka région du sud ouest <a href=”https://t.co/FnN6fhPKbt”>pic.twitter.com/FnN6fhPKbt</a></p>&mdash; Honneur et Fidélité – Armée Camerounaise (@HonneurFidelite) <a href=”https://twitter.com/HonneurFidelite/status/1393842257753694208?ref_src=twsrc%5Etfw”>May 16, 2021</a></blockquote> <script async src=”https://platform.twitter.com/widgets.js” charset=”utf-8″></script>{/source}

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Albert Dzongang

Albert Dzongang-Survie Cameroun : « On veut nous distraire avec 200 millions alors que c’est l’argent que Ngoh Ngoh utilise pour fumer ses cigarettes »

koeman

Liga : Ronald Koeman quittera le FC Barcelone à la fin de saison, selon la presse catalane