in

Un cadre du PCRN s’oppose à la décision du parti de rompre sa collaboration avec Equinoxe TV et annonce sa démission

Eddie Chriss Fouejeu Kendjio, membre du Comité Directeur du PCRN, a annoncé sa décision à Cabral Libii dans une lettre écrite ce 02 janvier 2024.

Sob
FOUEJEU KENDJIO Chriss Eddie - DR

La décision du Secrétaire à la communication du PCRN de stopper toute collaboration avec le média privé Equinoxe TV, n’a pas reçu l’assentiment de tous les cadres de ce parti politique. Eddie Chriss Fouejeu Kendjio, fait partie des militants qui ont contesté ce choix. Pour lui, il aurait simplement fallu adresser un droit de réponse à la télévision. Dans la foulée des critiques formulées à l’endroit du PCRN, le membre du Comité Directeur a officialisé son départ de cette formation politique.

« C’est avec un très grand honneur que j’ai fait ma première expérience du
militantisme politique au Cameroun sous votre Leadership, je peux témoigner
aujourd’hui sans risque de me tromper que vous êtes un acteur crucial du changement auquel aspire les camerounais. Vous m’avez à maintes reprises accordé votre confiance et témoigné de l’estime à mon égard au regard des missions que vous m’avez souvent confié et dont les résultats ne vous ont jamais déçu ni mis en péril vos intérêts », affirme-t-il d’entrée de jeu dans sa lettre.

Pour approfondir :   Le MRC déclenche une procédure pour l’exclusion de Michèle Ndoki et Richard Tamfu

Remise en question et volonté de recul

« Honorable (Cabral Libii, Ndlr), quand j’ai quitté la société civile pour la politique, j’ai suivi en réalité votre parcours et je suis profondément motivé par l’alternance politique qui doit être source de changement pour nos populations, malheureusement rendu à l’aube de l’échéance cruciale, les principaux acteurs politiques ne semblent toujours pas mobilisé derrière un objectif qui est pourtant commun et plus grave cet esprit de la diversion et de la division a trouvé une faille au sein du PCRN et dorénavant y a fait son lit, ces situations m’invitent à une profonde remise en question et donc un recul », souligne le désormais ex militant du PRCN.

Pour approfondir :   Cameroun : Paul Biya invite les séparatistes à déposer les armes

Fouejeu Kendjio nourrit l’espoir que Cabral Libii et lui, puissent « être à nouveau être réuni au sein d’une organisation qui garantisse mieux nos objectifs politiques, je suis obligé de démissionner du PCRN pour demeurer fidèle aux principes qui guident mes actions politiques », termine-t-il.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

la revue de presse 2

La revue de presse camerounaise du mardi 2 janvier 2024

Enzo Tchato affiche de grandes ambitions avant le début de la CAN