in

[Tribune] Quel avenir politique pour Nitcheu et cie à la suite de leur exclusion du SDF ?

Le Social Democratic Front (SDF) a tenu son National Exécutive Comity (NEC) le samedi 25 février 2023. À la sortie du NEC, 34 militants ont été exclu des rangs de ce parti. Dans une tribune publiée sur la toile, Laurent Dubois Njikam, juriste et analyste politique se pose la question sur l’avenir politique des exclus.

Nintcheu Fru Ndi

Lebledparle.com vous propose le texte intégral

Le chairman du SDF en prenant la décision grave et attendue d’exclure de son parti politique l’honorable Nintcheu et d’autres lieutenants parmi les meilleurs que comptait son parti, vient de sonner la confusion et le clair-obscur dans l’avenir aussi de son parti, que celui des exclus.

Le SDF perd avec Nintcheu et cie une bonne partie de sa ressource, des acteurs qui ont marqué la vie du parti sur les 20 dernières années aussi bien dans le littoral qu’au niveau national. Des militants dont la voix suppliait celle devenue inaudible de Ni John Fru Ndi et de son successeur putatif oshi.

D’autre part, ces exclusions permettront au parti d’aérer enfin son fonctionnement avec moins de contestation interne. Oshi a donc l’occasion tout en or de conforter son contrôle sur le parti. La tâche s’annonce compliquée pour les exclus.

Nintcheu et cie après leur exclusion certes attendue se retrouvent actuellement dans un véritable dilemme : créer un nouveau parti politique ou rejoindre un déjà existant en l’occurrence le Mrc. Quelque soit le choix qui sera finalement adopté, les inconvénients ne manquent.

Créer un nouveau parti politique actuellement le fera passer aux yeux de l’opinion comme un parti de trop et donc inutile.

Dans la perspective de 2025, la création d’un nouveau parti politique ne donne pas le temps et les moyens nécessaires aux exclus de participer sereinement au jeu de la succession qui se déroule actuellement et donc chaque acteur veut jouer un rôle important, et à la survie de leur mandat respectif (pour ceux qui sont des élus). Il leurs reste l’option d’intégrer un parti ayant déjà pignon sur rue.

Pour approfondir :   Entités publiques : « Les mandats à durée indéterminée des dirigeants ne sont pas consacrés par les textes » (Interview)

Le choix du MRC semble le plus facile, mais il présente des écueils à affronter auprès de l’opinion :

Le rapprochement ethnique

Le fait d’avoir manœuvre en interne pour détruire le SDF et faire profiter le Mrc

Les caciques du MRC qui verront d’un mauvais œil l’arrivée de Nintcheu et cie surtout dans la perspective des élections municipales, législatives à venir. Qui acceptera de céder sa place à ces nouveaux arrivants ?

Comme on le voit, l’avenir de Nintcheu et cie semble illisible et bien malin celui qui dira de quoi leur lendemain sera fait.

Un autre Cameroun est possible.

LDN

Liste des 34 personnes exclus

1. Hon Nkeze Émilia- Sénatrice
2. Parfait Mbvoum – V.P Région du Centre
3. Emmanuel Ntonga – Président Regional Centre
4. Hon Awudu Cyprien- Ancien député, Ancien Questeur à l‘Assemblée Nationale.
5. Charles Kouasseu Secrétaire National à l’interprétation
6- Sukam Tchandjui Pierre SO Ouest
7- Jean Pierre Wanko
8-Carlos Ngoualem – ancien Maire adjoint Dla 5eme, conseiller à la communauté urbaine de Dla.
9- Hon Nji Tumassang – ancien député, ancien président du groupe parlementaire SDF à l‘assemblée Nationale.
10- Fopoussi Fotso Evariste – ancien Député
11- Luc Ouandji – Conseiller Municipal, Bafoussam 1er.
12- Augustin Tatsinkem- Premier adjoint au maire, Bafoussam 1er.
13- Arouna Mfam
14- Edmund Sadefo
15- Ngapna Abdoulaye
16- Sidiki Mohkong
17- Hon Jean Michel Nintcheu- Député Président Régional SDF Littoral
18- Hon Paul Tchatchouang- 2eme Vice Président National, ancien VP Assemblée Nationale, ancien VP Sénat
19- Scholastique Major- 3eme VP SDF
20- John Kumase – Ancien Maire DLA 4eme SECRÉTAIRE NATIONAL A L’ORGANISATION SDF
21- Dénis Nkemlemo- secrétaire nationale à la communication
22- Emmanuel Yoyo- Ancien député/ questeur à l’assemblée Nationale
SECRÉTAIRE AUX AFFAIRES FINANCIÈRES NATIONAL
23- Hon Sonkin Étienne- Ancien maire de Dschang, ancien sénateur. TRÉSORIÈR NATIONAL SDF
24- Chantal Kambiwa- vice présidente mondiale des femmes socialistes. Coordonnatrice Régionale des femmes
25- Jean Tsomelu- Ancien Député, ancien sénateur et président du groupe parlementaire des sénateurs du SDF, ancien SG SDF
26- Jean Robert Wafo – ancien maire adjoint Douala 2eme
27- Florent Tchangop Président Régional Ouest
28- Siroma Aboubakar – ancien sénateur. Président Régional Adamaoua
29- Toko Raphaël Président SDF France
30- Cyrille Ngnang- Maire Bafoussam 1er
31- Mouaffo- 1er adjoint Maire Bafoussam
32- Ndive Kofele Kale.
33-Ngouana Mustapha Conseiller juridique National.
34- Tsapy Lavoisier conseiller juridique National

Pour approfondir :   Tribune Libre : « Tous les États s’autoproclamant démocratiques ne sont pas toujours des démocraties »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vainqueurs course espoir 2023

Athlétisme: Les vainqueurs de la Course de l’espoir 2023

Francis Ngannou

Ekodo Mveng : « La dette communautaire du sportif de haut niveau consiste à honorer ses fans en situation de détresse »