in

[Tribune] Mbappé et Haaland auront-ils encore le ballon d’or ?

Martin Camus Mimb pose la question de savoir si Kylian Mbappé et Erling Haaland auront encore une chance de remporter le Ballon d’Or à l’avenir. L’analyste sportif estime que cette question est osée, car ces deux joueurs sont jeunes et restent compétitifs. Cependant, il souligne que la présence de Lionel Messi et Cristiano Ronaldo a perturbé le cycle naturel d’éclosion de Mbappé et Haaland. Le journaliste analyse les perspectives de Kylian Mbappé et Erling Haaland pour le Ballon d’Or à l’avenir, en mettant en avant la concurrence des jeunes talents émergents et les défis auxquels ces deux joueurs seront confrontés.

Haaland Mbappe
Moment sympa lors de la cérémonie du Ballon d’Or ce lundi soir. Souvent présentés comme des rivaux, Kylian Mbappé et Erling Haaland ont partagé un instant de complicité. On ignore ce qu’ils ont bien pu se dire mais les deux attaquants se sont amusés. (c) Maxifoot

Lebledparle.com vous propose le texte intégral

La question a priori est osée parce que de toutes les façons, ils restent compétitifs et jeunes. Sauf que cela fait cinq ans que Mbappé court derrière le trophée depuis sa première nomination et mon avis est que la présence de Messi et Ronaldo ont perturbé le cycle de leur éclosion naturelle. Parce que le Ballon d’Or de cette année devait inaugurer un nouveau règne. Messi a eu son premier Ballon d’or a presque 22 ans, et Ronaldo à 23 ans. Et il n’y a plus le temps, parce que de nouveau paramètres ont vu le jour. Vinicius et surtout Jude Belingham vont être des sérieux clients pour la concurrence. Je ne pense pas que Haaland fera la même saison individuelle et collective que l’année dernière, et il n’y aura pas d’autre Couoe du monde pour permettre à Mbappé d’avoir une exposition internationale comme la dernière et ce PSG là ne donne aucune garantie de performance XXL. Il reste donc l’Euro. La colonie des jeunes emmenée par Bellingham y sera aussi, avec les espagnols Pedri, Gavinet autres, et des pourcentages de chances de performer. En plus des certitudes en club, je pense  qu’ils auront une longueur d’avance sur Haaland qui n’y sera pas et Mbappé dont le club est trop poussif.

Pour approfondir :   [Tribune] Cameroun : Le changement de logiciel politique s’annonce au SDF

C’était donc le podium de trop, surtout pour KYLIAN qui plane depuis 2018, et fait face à deux obstacles : Les monstres Ronaldo et Messi, et les faibles performances de son club qui ne l’ont pas du tout aidé, face à un Benzema et le Real étincelants. Et même s’il allait comme c’est prévu au Réal Madrid, il n’aura pas sur lui toute la lumière, Bellingham et Vinicius, ayant assuré la transition avec un costume taille patron. Je résume donc mon avis : Le prochain Ballon d’Or sera dans la colonie des nouveaux jeunes drivée par Bellingham, et complétée par les espagnols, ou Vinicius qui aura la plateforme de la Copa America pour exploser toute l’Amérique du Sud, avec Neymar et Messi qu’on conjugue au passé. Mbappé et Haaland vont trop cravacher pour faire l’unanimité. Archivez la publication !

Pour approfondir :   Franklin Nyamsi : « le régime qui gouverne le Cameroun est un régime essentiellement anti-camerounais »

Martin Camus MIMB

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ndongo Ebanga

Martin Ndongo Ebanga, le 2e médaillé olympique du Cameroun dans un état critique

Alain Bomo Bomo

Alain Bomo Bomo : « Il est urgent de faire le distinguo entre le jeu dans une série TV et dans un long métrage »