in

Transition politique au Tchad : Paul Biya et Emmanuel Macron regardent dans la même direction

te son homologue paul biya

Les deux hommes, depuis l’annonce du décès du maréchal Idriss Deby, qui a dirigé le Tchad pendant trente années sans partage, affichent leur amour à Mahamat Déby le fils du défunt qui est à la tête la transition politique dans le pays de façon anticonstitutionnelle. La France et le Cameroun sont les deux premiers pays ayant pris la parole de façon officielle pour parler de cette situation.

te son homologue paul biya
Paul Biya et Emmanuel Macron (c) Droits réservés

Les militaires ont abrogé la constitution et dissous le gouvernement pour mettre au pouvoir le fils du président décédé. Généralement, la communauté internationale dénonce ce genre d’écart. Mais pour le cas du Tchad, il n’y a pas encore d’accusations de violation de l’ordre constitutionnel par le Conseil Militaire de transition, dirigé par Mahamat Deby Itno. On voit plutôt les soutiens voilés de certains pays à cette démarche condamnable.  

Si les formations politiques de l’opposition tchadienne sont contre toute ingérence étrangère notamment l’implication de la France dans ce processus, elles semblent ne pas prêter une oreille attentive à leur voisin camerounais qui partage tacitement l’idée de voir Deby fils, poursuivre l’œuvre de son père.

Paul Biya apporte son soutien à Mahamat Deby

Seulement quelques temps après l’annonce du décès du président Idriss Deby Itno, les autorités camerounaises ont déployé un dispositif sécuritaire léger autour de l’ambassade du Tchad à Yaoundé.

Dans sa correspondance tenant lieu de lettre de condoléances, Paul Biya, premier chef d’État de la sous-région à s’exprimer sur le sujet, a choisi de s’adresser au Président du Conseil militaire de Transition, qui se trouve être en marge de la constitution du pays.

Pour approfondir :   Déclaration de Kamto sur les attentats de Nguetchewe : Fame Ndongo réagit et relève quatre «barbarismes»

De même, malgré les menaces prononcées par le Front pour l’Alternance et la Concorde au Tchad (FACT), le président camerounais envoyé son ministre délégué à la présidence de la république chargé de la défense Joseph Beti Assomo, le représenter aux obsèques du chef d’État Tchadien, le Maréchal Idriss Déby Itno. Il été reçu en audience le 22 avril par le président du Conseil Militaire de Transition. Il était porteur d’un pli fermé à remettre à Mahamat Idriss Déby Itno.

Le soutien de la France le Tchad et le CMT

La France dans sa première sortie, en lien avec cette situation, a dit « avoir pris acte » des conditions dans lesquels la transition commence, et qu’elle espère une transition pacifique.

L’ambassadeur de France au Tchad, Bertrand Cochery fait partie des personnalités que le président du Conseil militaire de transition a reçues le 22 avril dans le cadre des concertations pour conduire la transition. Le diplomate français a rassuré du soutien de son pays.

L’ambassadeur Bertrand Cochery a réitéré ce soutien lors de l’audience avec Mahamat Idriss Déby, le président du CMT. « Nous sommes aux côtés du peuple tchadien depuis longtemps et nous resterons à ses côtés pendant cette période de transition. Nous avons eu un échange avec le président du Conseil militaire de transition sur les enjeux de la période à venir, sur la question sécuritaire et aussi sur le signal fort qu’il faut envoyer sur la dimension civile du gouvernement qui va conduire cette période de transition vers la sortie et de nouvelles élections », a-t-il déclaré.

Pour approfondir :   Cameroun : Le procès des militaires impliqués dans la bavure de Ngarbuh a été ouvert

L’Union africaine contre le Conseil Militaire de transition ?

L’Union Africaine a adressé ses condoléances au pays endeuillé sans mentionner Conseil de transition en place. Dans une publication, l’organisation a brièvement rappelé les engagements du défunt président, avant de témoigner sa solidarité et son soutien envers le Tchad.

« L’Union africaine exprime ses plus sincères condoléances à la famille et au peuple de la République du Tchad à la suite du décès prématuré de S.E. Président Idriss Déby. Le regretté Président Déby a joué un rôle clé dans la promotion du programme de l’Union africaine visant à promouvoir la paix et la sécurité et a été un ardent partisan des efforts de l’Union pour créer un environnement de sécurité et de stabilité, en particulier dans la région du Sahel. L’Union africaine est solidaire du Gouvernement et du peuple de la République du Tchad en cette période difficile et s’associe à eux pour pleurer la perte d’un champion des efforts de l’Afrique pour créer un continent pacifique, sûr et stable. Que son âme repose en paix», a-t-elle formulé.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Kombiman

Sélection de la Mascotte de la CAN 2022 : Le Pr Jean Tabi Manga et Basseck Ba Kobhio pilotent le jury

Gambero

Après publication de ses photos compromettantes sur la toile, Samuel Eto’o rassure son épouse (Vidéo)