in

Toko Ekambi lance un coup de gueule aux médias français : «Quand c’est moi, les occasions sont loupées, Quand c’est le PSG, c’est Neuer qui a été grandiose»

Neuer tok

L’international camerounais avait été présenté par une certaine presse comme le principal fautif de la défaite Lyonnaise en demi-finale de la Ligue des champions face à Lyon eu égard à son manque de réussite. Jeudi sur les colonnes du quotidien l’équipe, Karl Toko Ekambi a envoyé une réplique sèche à ses détracteurs.

Neuer tok
Toko Ekambi, Neuer (c) Droits réservés

Au terme d’un joli parcours, l’Olympique Lyonnais a été éliminé en demi-finale de la Ligue des Champions par le futur vainqueur, le Bayern Munich (0-3). Et par rapport à cette rencontre, les Gones ont logiquement eu des regrets.

En effet, les attaquants des Gones Memphis Depay et Karl Toko-Ekambi ont manqué de très grosses occasions. Le Camerounais a notamment gâché deux belles opportunités, avec une frappe sur le poteau puis un duel perdu face à Manuel Neuer.

Toko Ekambi n’a pas apprécié…

Par la suite, l’ancien joueur de Villarreal n’a pas été épargné par les critiques. Ciblé pour son manque d’efficacité, Toko-Ekambi a été aussi moqué sur les réseaux sociaux. Et sans surprise, le Lyonnais n’a pas vraiment apprécié. «Je trouve que c’était trop poussé, notamment envers moi, d’ailleurs. Quand c’est moi, les occasions loupées, c’est moi qui ai eu des ratés. C’est l’OL qui a vendangé, et quand c’est le PSG, c’est Neuer qui a été grandiose», a-t-il objecté.

«Neuer a fait les mêmes arrêts dans les deux matchs, mais les commentaires n’ont pas été les mêmes, c’est assez dommage. C’est comme ça, c’est la vie, mais nous, on est très heureux de notre parcours», a-t-il répété dans les colonnes du quotidien L’Equipe. Refusant de revenir sur ses occasions ratées, Toko-Ekambi a donc du mal à digérer cette différence dans le traitement médiatique.

Le Lyonnais sait «passer à autre chose»

Relancé sur le sujet, le Lyonnais n’a pas masqué son agacement. «Il faut arrêter, un peu. On a fait un beau parcours, c’est ce qui compte. Je suis même heureux que ça tombe sur moi, parce que les commentaires qui ont été faits peuvent déstabiliser un joueur. Alors que moi, je m’en fous. Donc, oui, je suis très heureux que ce soit tombé sur moi, parce que je sais passer à autre chose. Mais c’est dommage que l’OL soit parvenu en demi-finales et que les gens parlent mal…», a pesté l’ex-Angevin. Dès vendredi contre Dijon en Ligue 1, Toko Ekambi aura l’occasion de tourner la page.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Mindef Chino

    Joseph Beti Assomo décore le Colonel Major Chai Xiaojiang en fin de séjour au Cameroun

    Zapulla

    Cami Motors Cameroon a un nouveau Directeur général