in

Système de santé : Le Dr Albert Zé adresse une lettre ouverte à Paul Biya

Système de santé : Le Dr Albert Zé adresse une lettre ouverte à Paul Biya

L’économiste de la santé en date du 30 septembre 2022 a écrit à l’actuel locataire d’étoudi pour évoquer le problème de dette des patients dans les hôpitaux du Cameroun. I ’enseignant-chercheur pense que le système de santé camerounais nécessite des réformes et fait des propositions dans ce sens.

Lebledparle vous propose la lettre intégrale

LETTRE A MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU CAMEROUN, SON EXCELLENCE PAUL BIYA

Objet: Le problème de l’insolvabilité des patients dans les hôpitaux au Cameroun

Son Excellence Monsieur le Président de la République,

Je reviens une fois de plus auprès de vous avec le coeur meurtri à cause du manque de solutions optimales et durables en ce qui concerne les problèmes de santé dans notre pays.

Peut être que vous ne le connaissez pas mais la santé des camerounais connait tellement de difficultés que la promotion de la prévention reste quasi inexistante et la prise en charge un véritable chemin de croix. Dans le cadre de cette dernière, plusieurs camerounais se trouvent coincés dans les hôpitaux à cause des factures impayées; une véritable déshumanisation des soins au moment où le slogan de votre actuel collaborateur est basé sur l’humanisation.

Les femmes et les nouveaux nés restent les meilleurs clients de ces “prisons”. Certains hôpitaux ont même déjà aménagé des espaces pour ces insolvables. Je vous épargne les conditions inhumaines qu’on peut observer à ces endroits.

Bien que le taux de pauvreté soit d’environ 40%, selon les données de la dernière Enquête Camerounaise auprès des Ménages, les patients et leurs familles font, le plus souvent, beaucoup d’efforts pour ne pas se rendre à l’hôpital les poches vides sauf en cas d’accident. Nous savons par ailleurs, que l’accès aux soins dans notre système de santé est conditionné par l’argent, alors comment comprendre que les patients soient retenus pour des factures impayées? La réponse à cette question est, évidemment, un début de réflexion pour trouver des solutions durables.

Il y a 03 ans, cette situation était devenue très préoccupante que votre collaborateur actuel à la santé a mis en place une solution conjoncturelle aboutissant à la libération de tous les patients retenus en captivité dans nos hôpitaux pour cette période; solution salutaire mais pas durable, puisque nous y sommes encore aujourd’hui.

Monsieur le Président, nous savons combien la santé des camerounais est une préoccupation pour vous au vu des multiples projets énoncés dans vos discours et des actions menées pour le financement des programmes au sein de notre système de santé. Malheureusement, la concrétisation de vos actions n’est pas effective sur le terrain.

Vos collaborateurs nous ont fait comprendre que tout sera résolu à travers la mise en place d’une assurance maladie qu’ils ont appelé abusivement couverture santé universelle, mais 06 ans plus tard on voit bien que ce projet est à l’image de “santé pour tous en l’an 2000” qui a été un échec à cause des mêmes problèmes que connait le système de santé actuellement. Les réflexions n’ayant pas été approfondies.

Pour revenir au problème des insolvabilités, en 2019, nous avons fait une série de propositions à votre collaborateur de la santé visant ainsi à apporter une solution durable. Mais comme à l’habitude le comportement de sourd qui anime plusieurs a, une fois de plus, été au dessus des intérêts de la République et des camerounais. La résolution de ce problème exige premièrement une analyse des causes, ce qui est déjà fait à notre niveau.

Monsieur le Président, le système de santé camerounais nécessite une véritable réforme sans laquelle, la couverture santé universelle qui vous tient à cœur ne restera qu’un slogan. Si nous souhaitons récolter les premiers résultats satisfaisants à partir de 2030 comme le préconise la SND30, nous devons commencer dès maintenant.

Lettre transmise à la PRC le 30 Septembre 2022.

Dr Albert ZE, Enseignant-Chercheur Université de Douala, Expert en Economie de la santé, Meilleur économiste de la santé africain 2019, 2022, Chevalier de l’Ordre de la valeur à titre exceptionnel, Directeur des Prestations sociales au projet de création des centres médicaux et de la mutuelle de santé pour les acteurs de l’économie du Cameroun (MUSAAC) et Fondateur de l’Institut de Recherche pour la Santé et le Développement (IRESADE).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Cédrick NOUFELE

    Université de Douala : Cédrick Noufele et Éric Fopoussi invités dans un sujet d’examen

    Monument j'aime mon pays : Dénis Atangana demande aux acteurs concernés par sa construction de rembourser l’argent au trésor public

    Monument j’aime mon pays : Dénis Atangana demande aux acteurs concernés par sa construction de rembourser l’argent au trésor public