in

Monument j’aime mon pays : Dénis Atangana demande aux acteurs concernés par sa construction de rembourser l’argent au trésor public

Monument j'aime mon pays : Dénis Atangana demande aux acteurs concernés par sa construction de rembourser l’argent au trésor public

La demande a été faite le jeudi 06 septembre 2022 sur sa page Facebook officielle.

Inauguré en mai 2022, le monument « J’aime mon pays le Cameroun » situé au rond-point de la Primature à Yaoundé, pourrait être détruit en faveur d’un échangeur. C’est du moins l’objet d’une note adressée le 30 septembre dernier par la ministre de l’Habitat et du développement urbain (Minhdu), Célestine Ketcha Courtes au maire de Yaoundé, Luc Messi Atangana.

L’homme politique se rappelle que lors de la cérémonie d’inauguration de cette infrastructure, le maire de la ville s’était vanté d’avoir financé ce monument sous fonds propres de la Communauté urbaine de Yaoundé. Il souhaite donc que l’argent dépensé soit remboursé.

 Lebledparle vous propose la lettre intégrale

La destruction du Monument j’aime mon pays  s’impose pour laisser place au mini échangeur sur ce site mais  à condition que le Ministre de l’habitat et du développement urbain et le Maire de la ville assument les conséquences de ce coup d’État financier.

La destruction du Monument ” J’aime mon pays ” pour construire désormais un mini échangeur impose le remboursement de la somme allouée pour la construction de ce monument. Le Ministre Célestine Ketcha Courtes et le Maire de la Ville Luc Messi y compris leurs cadres engagés dans ce coup d’État financier  doivent absolument rembourser toutes les dépenses engagées autour de ce monument. Ils savaient tous que ce moment était de courte vie mais il fallait d’abord lancer un marché et se remplir les poches.

Lors de la cérémonie d’inauguration de cette infrastructure présidée par madame le Ministre de l’habitat et du développement urbain, le Maire de la ville s’était vanté d’avoir financé ce monument sous fonds propres de la Communauté urbaine de Yaoundé.  Quel gâchis pour une ville qui n’a pas d’eau, toilettes publiques et routes !

Notre position est claire au front des démocrates camerounais ( FDC).

On ne peut dépenser autant d’argent pour un monument de courte vie et le détruire après alors que les services techniques des différentes structures de l’Etat le savait .Aucune urgence ne peut justifier la construction de ce monument. On aurait pu pardonner les responsables si ce monument avait été construit avant la CAN. Mais ce n’est pas le cas.

Qu’il en soit clair, nous ne sommes pas contre la construction du mini échangeur sur ce site. Bien évidemment ce monument n’est pas ce nécessaire sur ce lieu. Nous demandons que ceux et celles qui se sont  remplis les poches  remboursent cet argent au trésor public.

Denis Emilien Atangana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Système de santé : Le Dr Albert Zé adresse une lettre ouverte à Paul Biya

    Système de santé : Le Dr Albert Zé adresse une lettre ouverte à Paul Biya

    Coopération Chine- Cameroun : Le Recteur de l'Université de Yaoundé II reçu en audience à l'ambassade de Chine au Cameroun

    Coopération Chine- Cameroun : Le Recteur de l’Université de Yaoundé II reçu en audience à l’ambassade de Chine au Cameroun