in

Site de l’éboulement à Bafoussam : Les gardiens de la tradition procèdent à un rite de purification

Chef Bafoussam

Au lendemain du sinistre qui a emporté 13 demeures et 43 vies humaines à Gouachié 4, arrondissement de Bafoussam 3 région de l’Ouest, les garants de la culture de la localité ont invoqué les ancêtres afin d’implorer leur bonté.

Chef Bafoussam
Les gardiens de la tradtion (c) Droits réservés

Vêtus de manière traditionnelle et tenant en mains les objets par lesquels on les reconnait, certains gardiens de la tradition Bamiléké ont procédé à un rite de purification sur le lieu de l’éboulement de terrain à Gouachié 4.

En effet, en présence du sultan roi des Bamoun Ibrahim Mbombo Njoya, le chef et les notables Bamoungoum et Bafoussam ont, en vertu des pouvoirs qui leur ont été légués par les aïeux, imploré le ciel afin que du sang ne coule plus sur leurs terres.

Pour approfondir :   Cameroun : La revue de presse du mercredi 4 novembre 2020

Le site qui a été le théâtre d’un glissement de terrain le 28 octobre 2019 suite à une pluie diluvienne devient, pour ainsi dire, un lieu de pèlerinage.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

centre ville de monatele

Cameroun : Qui a égorgé Jean Awono Bikélé, percepteur de finances dans le département de la Lékié ?

pref Bafoussam.jpg

Constructions anarchiques à Gouachié : Les autorités prennent le dossier en main