in

Scandale de la Can 2019 : Atangana Manda charge la Caf et crie à un complot contre les collaborateurs du chef de l’Etat

ATANGANA MANDA SOUS SON DIEU

Dix jours après le retrait de la Coupe d’Afrique de Nations (CAN) 2019 au Cameroun, le Directeur de l’Observatoire des médias au ministère de la Communication dans une lettre sur les réseaux ce 10 décembre et dénonce un deal entre la CAF et le Maroc et un « complot » contre les collaborateurs de Paul Biya.


ATANGANA MANDA SOUS SON DIEU
Charles Atangana Manda – DR

« La cabale sociétale et politico – médiatique, savamment orchestrée contre le Ministre, Secrétaire Général de la Présidence de la République, le Ministre, Secrétaire Général des Services du Premier Ministre, et quelques autres proches collaborateurs du Président de la République du Cameroun, est une machination diabolique, planifiée de l’intérieur… », affirme le membre du Rassemblement démocratique du peuple Camerounais (RDPC), parti au Pouvoir.

Charles Atangana Manda pense que cette « cabale ourdie contre les proches collaborateurs du Chef de l’État du Cameroun, les présentant au peuple camerounais comme des ” incapables “, des ” corrompus “, des ” profiteurs dont les manœuvres illicites nous ont fait perdre l’organisation de la CAN (…) obéit à un calendrier politique précis, voire, à un agenda, planifié par des acteurs tout aussi précis, au sein de l’appareil Étatique ! »

L’homme qui prend la défense du président camerounais Paul Biya ainsi que de ses collaborateurs dans la « déculottée » qu’a subie le Cameroun avec le retrait de la Coupe d’Afrique des Nations 2019, parle par ailleurs d’une complicité entre le président de la Confédération africaine de Football. Il reprend à cette effet un propos du Sénégalais de Pape Diouf : « la CAN 2019 est retirée au Cameroun, conformément à ce qui avait été planifié dès l’élection du nouveau Président de la CAF, M. Ahmad Ahmad, tombeur du Camerounais Issa Hayatou ; pour l’attribuer au Maroc, soutien influent ayant pesé pour l’élection du Président Ahmad Ahmad ! Le deal est ainsi bouclé ! » tiré de l’émission Talents d’Afrique du 03 décembre sur Canal +,  pour étayer son point de vue.

En effet, depuis le retrait le 30 novembre passé de l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun, plusieurs collaborateurs de Paul Biya sont pointés du doigt comme responsables d’un détournement massif des fonds liés à l’organisation de l’évènement continental. Ce qui aurait retardé les travaux et  donné des arguments de la disqualification du pays des Lions indomptables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Ahmad caf presi

    CAF : Ahmad Ahmad va dévoiler le nom du pays organisateur de la CAN 2019 en janvier

    Libii Cabral 1

    Opinion : Cabral Libii, « Après la présidentielle, l’engouement pour ta personne s’est estompé »