in

Sam Sévérin Ango : « Mon enfant… mon choix aurait été de rester à Equinoxe Tv si le top management avait su faire preuve d’un peu plus d’humanisme»

Sam Sévérin Ango : « Mon enfant… mon choix aurait été de rester à Equinoxe Tv si le top management avait su faire preuve d'un peu plus d'humanisme»

Répondant à un témoignage de sa jeune consœur Kate Djiaha, l’ancien journaliste démissionnaire du groupe Equinoxe Tv en novembre 2017 revient sur son départ du groupe de Sévérin Tchounkeu remettant en question le management au sein de ce média.


Sam Sévérin Ango : « Mon enfant… mon choix aurait été de rester à Equinoxe Tv si le top management avait su faire preuve d'un peu plus d'humanisme»
Sam Sévérin Ango – Capture Ecran

On se souvient, la nouvelle de son départ de la chaine au logo bleu avait été livrée sur la toile le 12 novembre par Kate Djiaha, actuelle présentatrice de l’émission de débat “Droit de réponse” diffusée tous les dimanches sur Equinoxe TV (ETV). La jeune journaliste lui rendait ce jour-là, un vibrant hommage sur son compte Facebook.

{xtypo_quote} Sam Severin Ango, le talent brut. J’ai eu la chance de bosser avec toi, l’un des journalistes les plus performants que compte le Cameroun (n’en déplaise à d’aucuns). Tu es rentré dans ma vie en un moment où j’avais le plus besoin d’un guide, d’un maître. Tu m’as enseigné la plupart de mes connaissances en politique. Tu as poli mon style, affiné mon analyse, canalisé mon énergie. Si je parviens à tenir un plateau aujourd’hui, à éblouir de nombreux téléspectateurs, c’est grâce à toi, à tes enseignements…tes lumières !!! Tu m’appelles affectueusement “ma fille”, moi “mon père” et c’est exactement ce qu’on va rester l’un pour l’autre. Aujourd’hui tu t’envoles vers de nouvelles aventures, me laissant seule là où on s’est trouvé un an plus tard! Va, vole, continue de t’imposer aux yeux du monde, ACERBE!! Bon vent mon Sam!!! Les génies comme toi sont faits pour éblouir. {/xtypo_quote}

Ce 21 févier sur Facebook  le responsable de la cellule de communication du candidat  Akere Muna a enfin répondu au témoignage de sa « fille », indiquant avoir un pincement depuis son départ.

{xtypo_quote} Comment tu vas, mon enfant, tant aimée, je suis tombé sur ta page et en relisant les différents témoignages afférant au tien, relativement à mon départ, je ne te cache pas, que quelquefois et le plus souvent même ces derniers temps, il m’arrive d’avoir un pincement tout en se demandant, si au demeurant j’avais pris la bonne décision. Tellement il y avait encore des choses à donner, et sans doute que mon choix aurait été de rester si seulement le top management à équinoxe avait su faire preuve d’un peu plus d’humanisme, mais, hélas. Bon vent à toi ma chérie. {/xtypo_quote}

Voilà qui est un peu plus claire sur les motivations de son départ, lui qui confiait à Lebledparle.com que c’ « était douloureux »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Cameroun : La nomination d'anglophones au gouvernement peut-elle amorcer un pas vers la résolution de la crise anglophone ?

    Cameroun : La nomination d’anglophones au gouvernement peut-elle amorcer un pas vers la résolution de la crise anglophone ?

    Cameroun : Un journaliste molesté au domicile de Mebe Ngo'o, quelques heures après son limogeage

    Cameroun : Un journaliste molesté au domicile de Mebe Ngo’o, quelques heures après son limogeage