in ,

Région de l’ouest : une jeune fille meurt de morsure de serpent en raison d’absence de sérum antivenimeux à l’hôpital

L’absence de sérum antivenimeux à l’hôpital dans une formation hospitalière de Batié où elle a été conduite, a précipitée sa mort

Serpent
Serpent venimeux au Cameroun(c) Droits réservés

Dans la région de l’Ouest du Cameroun, un tragique incident a eu lieu suite à la morsure d’un serpent, mettant en évidence une situation préoccupante concernant l’absence de sérum antivenimeux dans les hôpitaux. Une jeune fille, en vacances dans son village, a été victime de la morsure alors qu’elle jouait avec d’autres enfants près d’une rivière. L’incident a provoqué la panique lorsque la fillette a crié qu’elle avait été piquée. Un serpent était accroché à son pied. Rapidement, sa famille l’a emmenée à l’hôpital de Batié à la recherche de sérum antivenimeux, mais en vain. Le même constat a été fait à l’hôpital de Bandjoun. La fillette a finalement été conduite à l’hôpital de la ville de Bafoussam, où malheureusement, le venin du serpent a eu raison d’elle.

Pour approfondir :   3 millions de Camerounais en situation d’insécurité alimentaire

Une autre perte similaire récemment survenue

Ce triste incident rappelle la mort d’un militaire du nom de Bidzanga Sizang Simon en service au SM7, également victime d’une morsure de serpent en juin 2023. Dans ce cas également, aucun centre de santé n’était équipé du sérum antivenimeux nécessaire. Les deux évènements supra-citées, mettent en lumière la nécessité cruciale de garantir un accès adéquat aux antivenimeux dans les hôpitaux, en particulier dans les régions où les morsures de serpents sont fréquentes. Les conséquences tragiques de l’absence de ce traitement essentiel soulignent l’urgence d’agir pour éviter de futures pertes de vies humaines.

Pour approfondir :   André Luther Meka : « Aristide Mono est un produit du système éducatif de Paul Biya »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Eto Motsepe

Samuel Eto’o déclare la guerre à Patrice Motsepe après l’enquête lancée par la CAF contre lui

fridolin nke 670

Fridolin Nke définitivement radié de l’Université de Yaoundé I