in

Région de l’Est : L’armée interpelle les auteurs présumés du massacre de huit éléphants au parc national de Lobéké

Army

L’information est délivrée dans un communiqué rendu public le 4 décembre 2021 par le ministre des Forêts et de la Faune, Jules Doret Ndongo.

Army
Les hommes en tenue (c) Droits réservés

Dans son communiqué de samedi dernier, Jules Doret Ndongo portait à l’attention du public qu’une bande de braconniers avaient fait incursion à l’intérieur du parc national de Lobéké, situé dans le département de la Boumba et Ngoko, région de l’Est la semaine dernière.

De passage en ces lieux, les hommes qui ont usé d’armes de guerre, ont tué 8 pachydermes avant de prendre la poudre d’escampette.

« En application de la convention avec le ministère de la Défense, le ministre des Forêts et de la Faune a fait appel aux forces de défense pour assister les services de la conservation en vue de rechercher et interpeller les auteurs du forfait. Les intéressés ont été appréhendés le 4 décembre et déférés devant la justice », fait savoir le membre du gouvernement.

Cette prompte réaction des éléments de l’Armée traduit « la ferme volonté du gouvernement de poursuivre et d’intensifier la lutte contre la criminalité faunique sous toutes ses formes », a précisé le Minfof.

Pour rappel, le braconnage est proscrit par la loi camerounaise. Les contrevenants s’exposent à la réglementation en vigueur. Mais depuis de nombreuses années, le fléau a la peau dure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    FB IMG 1628349373142

    Seidou Mbombo Njoya a été auditionné au parquet du Centre administratif de Yaoundé

    EemeNod

    Extrême-Nord : De nouvelles violences intercommunautaires font au moins 7 morts et une vingtaine de blessés