in

Batouri : Un gang de présumés malfrats mis aux arrêts

Batouri : Un gang de présumés malfrats mis aux arrêts

Ils ont été mis hors état de nuire après une série d’agressions qui ont suscité les enquêtes des hommes en tenu.

Batouri : Un gang de présumés malfrats mis aux arrêts
Véhicule de la GN

Le 1er mai 2022 dernier Mocktar Bababou jeune collecteur d’or dans la localité de Ndongue était froidement abattu d’une balle dans la tête et de m’or emporté.

Quelques jours plus tard des coupeurs de route vont s’attaquer à des voitures dans la région. Profitant de l’absence de réseau téléphonique ils vont s’en prendre aux véhicules et leurs passagers écumant la route. Ils emporteront une énorme somme d’argent, a appris Lebledparle.com.  

Le 10 Mai dernier la bande va tuer Aladji Dahirou un autre collecteur d’Or de la localité.  Par un coup de chance un des malfrats sera reconnu par une de ces victimes dans la ville de Batouri, région de l’Est. Alerté le commandant de brigade terre, l’adjudant-chef major Mirihoul Pierre mettra la main sur l’un de ces présumés gangsters qui permettra à ma gendarmerie de mettre la main sur le reste de la bande. 

Seront arrêtés :  Djafarou 26 ans, Hassan Boka 28 ans, Abdou Boka 30 ans habitants de Garoua-Sambe, Hassan Sali 29 ans domicilié à Tapare et enfin Aliou Chouaibou 24 ans résidant à Mandjou. Leur arme de guerre AK-47 sera récupérée à Mandjou, dans le département du Lom et Djerem. 

 Les cinq présumés malfrats sont en détention à la gendarmerie de Batouri. Ils seront présentés au commissaire du gouvernement près du tribunal militaire de BERTOUA dans les prochains jours. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Les grandes lignes des 15ème et 16ème Sommet de extraordinaires de l’UA

    Crise anglophone : Un enseignant tué par des séparatistes au Nord-Ouest

    Crise anglophone : Un enseignant tué par des séparatistes au Nord-Ouest