in

Qui est Jake Amo, le petit Ghanéen dont l’image est devenue virale sur internet ?

Jake amo

Le petit Jake Amo ne s’attendait certainement pas à devenir une star des internets et pourtant, son image a fait le tour de la Toile. Une viralité qui a donné naissance à une idée géniale : transformer les likes des internautes en argent, afin de financer l’éducation des enfants ghanéens.


Jake amo
Le Ghanéen Jake Amo – (c) Carlos Cortès/BBC

Vous avez certainement vu son petit visage sérieux sur les réseaux sociaux. Bouille concentrée, en train de dessiner, Jake Amo, 4 ans, n’a aucune idée de sa popularité sur Internet. Et pourtant, en quelques jours, son image a été détournée plusieurs centaines de fois, devenant un véritable mème (élément ou phénomène détourné en masse sur Internet). Mais qui est le garçon pensif derrière cette image ? Et pourquoi a-t-il été photographié ?

Le cameraman Carlos Cortès est parti au Ghana en 2015, pour faire un documentaire sur l’artiste ghanéen, Solomon Adufah. L’artiste vit actuellement à Chicago depuis 16 ans, mais avait accepté de revenir dans son pays natal pour enseigner l’art et les études créatives dans l’école de Jake, pour une durée de trois semaines. Le but était d’illustrer le quotidien de ces enfants. L’image de Jake faisait partie d’une centaine d’autres, prises par Cortès. « J’ai juste attrapé Jake au moment de sa leçon », a déclaré le photographe à la BBC.

Pour approfondir :   Tchad : Le Maréchal Idriss Deby Itno est Mort

Décrit comme timide, silencieux et très doué, ce petit garçon possède aussi une histoire très triste. Jake et ses amis vivent dans un village rural, au nord du Ghana où certaines familles n’ont même pas les moyens d’envoyer leurs enfants à l’école. Mais la photo qu’Adufah a partagé sur son compte Instagram est susceptible de changer, un peu, la donne. Même si au début il ne savait pas comment réagir face aux nombreux posts, car il avait peur qu’ils se moquent du petit garçon, il a eu une idée géniale : « J’ai pensé, et si tous ces « likes » étaient transformés en fonds réels pour venir en aide aux populations locales ? », a-t-il expliqué à la BBC. Car l’école primaire de Jake a besoin de fournitures scolaires : « Je me souviens qu’un jour, nous avons passé 20 minutes à essayer de nous assurer que nous avions assez de crayons pour tous les enfants ». L’artiste a mis au point une campagne de financement, et en quelques jours plus de 8 000 dollars ont été collectés. Il espère que la photo de Jake inspirera vraiment les internautes à transformer leurs likes en argent, pour payer l’éducation du jeune garçon et celle des autres enfants du village : « Quand je voyais Jake et les autres enfants, j’avais l’impression de me voir moi dans mon enfance. J’étais un de ces enfants qui avaient besoin de soutien. Maintenant, c’est une bénédiction d’être en mesure de le faire pour d’autres enfants comme Jake et toute l’Afrique ».

Pour approfondir :   Le Ghana vire également son sélectionneur !
Le Ghanéen Jake Amo
Le Ghanéen Jake Amo – (c) Carlos Cortès/BBC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Paul et Chantal BIYA

Cameroun : La République du « cadeau » – Chronique de Haman MANA

un Camion de la société Source du Pays a causé la mort de 5 personnes sur l'axe lourd Yaoundé-Douala.

Cameroun : Un nouvel accident mortel sur l’axe lourd Yaoundé-Douala – 5 morts sur le carreau